Aller au contenu principal

COVID-19 : Dorénavant, une seule présence par jour pour le Ciaq

Photo : François Perras

En ces temps d’exception, le secteur laitier québécois vit aussi les conséquences de la pandémie COVID-19. Compte-tenu de son importance stratégique dans la chaîne d’approvisionnement de la filière et, dans le but de s’assurer que ses équipes d’inséminateurs et d’inséminatrices seront en mesure de maintenir le service sur une longue période, le conseil d’administration du Ciaq a décidé d’instaurer le principe d’une présence par jour.

Ainsi, explique le président du conseil d’administration Daniel Côté, « depuis le 23 mars, les heures de prise d’appels sont modifiées de manière à assurer une seule présence par jour pour nos inséminateurs sur vos fermes. Cette mesure exceptionnelle permettra de réduire les risques de contamination tout en maintenant, par des vêlages réguliers, la chaîne d’approvisionnement du lait pour les mois à venir ».

Si la pandémie devait se prolonger dans le temps, il faut prévoir que le Ciaq ait à fonctionner avec des effectifs réduits. En mettant en place le principe d’une seule présence par jour, les heures de travail seront réduites et cela permettra de maintenir le service dans toutes les régions, même en anticipant des effectifs réduits (blessure, maladies, etc.)

« Nous invitons les producteurs et les productrices de lait à surveiller les messages sur les répondeurs dans nos différentes zones et territoires pour en savoir davantage, a expliqué le directeur général du Ciaq Mario Hébert. Mais surtout, nous leur demandons leur plus entière collaboration pour que cette mesure soit comprise pour ce qu’elle est : protéger nos employés dans le but de garantir un service d’insémination sans interruption pour nos producteurs et productrices. »

La rédaction

edition@lacoop.coop