Aller au contenu principal

Le pommeau d’or passe par Sollio Agriculture

Photo : À l’arrière de gauche à droite : Ean Patriquin, directeur des Opérations Québec, Fednav Limitée; Brittany Schooley, agente maritime, Lola; Simon Baillargeon, vice-président Développement des affaires, Sollio Agriculture; Nicole Trépanier, directrice principale Relations externes et Communications, Fednav Limitée. À l’avant de gauche à droite : Mario Girard, président-directeur général, Administration portuaire de Québec; Kandangama Deniyegedara, capitaine du Federal Hunter; Michel Laliberté, pilote à la Corporation des pilotes du Bas Saint-Laurent.

Pour une 187e année consécutive, l’Administration portuaire de Québec (APQ) a remis la prestigieuse Canne à pommeau d’or le 3 janvier dernier au capitaine du premier navire océanique en provenance d'un port étranger à accoster aux quais du Port de Québec. En provenance de Russie, le Federal Hunter est arrivé au Port de Québec le 2 janvier 2022 à 15 h 30. Ce transporteur de marchandises en vrac a amarré à la section 107 des installations de Sollio Agriculture pour y livrer une cargaison d’engrais.

Mario Girard, président-directeur général de l’APQ, était sur place pour décerner les honneurs à Kandangama Deniyegedara, capitaine du navire Federal Hunter. 
 
« La remise de la Canne à pommeau d’or est l’une des plus anciennes traditions de l'histoire de l'industrie maritime et commerciale de Québec, a mentionné Mario Girard. Celle-ci a débuté en 1835 et c’est le constructeur de navires John Munn qui ramena l’idée d’Angleterre. Il fut le premier à traverser l’Atlantique à bord d’un bateau à vapeur construit à Québec. Lorsqu’il arriva à destination, on souligna son exploit en lui remettant une tabatière en or. À son retour, il instaura cette pratique afin de récompenser le capitaine du premier bateau de l’année à franchir avec succès les eaux du Saint-Laurent jusqu’à Québec. Au fil du temps, la tabatière a été remplacée par la Canne à pommeau d’or, mais cette coutume se poursuit encore aujourd’hui et c’est toujours avec beaucoup de fierté et de fébrilité que nous remettons le précieux trophée. »

C’est en présence de quelques invités dont Simon Baillargeon, vice-président au développement des affaires chez Sollio Agriculture, Michel Laliberté, pilote à la Corporation des pilotes du Bas Saint-Laurent, Nicole Trépanier, directrice principale aux relations externes et aux communications, Ean Patriquin, directeur des opérations du Québec de Fednav international Limitée, et Brittany Schooley, agente maritime chez Lola, que Mario Girard a remis la Canne au capitaine Kandangama Deniyegedara. Ce dernier a d’ailleurs tenu à remercier chaleureusement le Port de Québec pour cette distinction. « Je suis très honoré de recevoir la Canne à pommeau d’or 2022. C’est un moment très spécial pour moi puisqu’il s’agit de mon premier passage à Québec et de mon premier voyage à titre de capitaine », a-t-il souligné. 
 
Rappelons que le fleuve Saint-Laurent est l’un des cours d’eau les plus exigeants au monde en termes de navigation, spécialement en cette période de l’année où les conditions météo peuvent être extrêmes. Ainsi, le navire a pu progresser vers le Port de Québec et amarrer en toute sécurité grâce au travail de plusieurs acteurs de la communauté maritime.

Photo : Port de Québec

La rédaction

edition@sollio.coop