Aller au contenu principal

Le Plan pour une économie verte 2030

Déposé par le gouvernement le 16 novembre 2020, le Plan pour une économie verte 2030 a pour but, au cours des dix prochaines années, « d’atteindre les objectifs et cibles climatiques du Québec [qui] s’est engagé à une réduction d’émissions de gaz à effet de serre de 37,5 % sous leur niveau de 1990 d’ici 2030 ».

Voici les éléments de cette politique-cadre qui concernent les producteurs agricoles :

  • Des investissements importants pour la construction d’installations de compostage et de biométhanisation.
  • Des objectifs de 15 % d’éthanol dans l’essence et 10 % de biodiesel en 2030.
  • 14 millions $ pour un soutien à l’électrification de la production agricole par l’extension du réseau triphasé.
  • Afin de réduire les GES agricoles, augmentation de l’offre de formation et de transfert des connaissances auprès des intervenants et des producteurs.
  • Optimisation des pratiques de la fertilisation azotée dans une perspective de réduction des émissions de GES.
  • Amélioration des pratiques de conservation du carbone dans le sol. Élargissement de l’usage des technologies de réduction du méthane des élevages, notamment en adaptant l’alimentation des ruminants.
  • Offre accrue de produits à plus faible empreinte carbone, en accompagnant le secteur agricole dans la promotion de tels produits auprès des consommateurs.
  • Appuie à l’achat local, à l’agrotourisme et aux circuits courts, afin de stimuler l’investissement au sein des collectivités. Le secteur agricole sera un des partenaires clés de cette valorisation des produits de proximité.

La rédaction

edition@lacoop.coop