Aller au contenu principal

Connaître sa valeur

Les coopératives ont parfois la particularité de se faire discrètes. Pourtant, n’ont-elles pas à maintes reprises fait la preuve de leur efficacité, de leur pertinence et, répétons-le, de leur résilience? N’ont-elles pas à maintes reprises fait la preuve du puissant avantage coopératif dont elles disposent? Notre réussite économique est indiscutable. Notre engagement social est profondément ancré dans notre ADN. Nos valeurs d’honnêteté, d’équité, de responsabilité et de solidarité en sont la preuve. Comme l’a dit Robert Dutton – ex-PDG de Rona et ex-membre invité au conseil d’administration de Sollio Groupe Coopératif – lors de la dernière édition des Perspectives agroalimentaires, en avril : « Les valeurs sont dans les gestes, ce ne sont pas que des mots, sinon c’est de la pure bullshit. » Voilà qui est bien envoyé. Notre parcours est parsemé de gestes concrets.

Et il faut nous réjouir de nos bons coups, les souligner, les faire connaître. Nos initiatives sont percutantes. Elles ont un impact fort dans la vie des gens de nos communautés.

À ce titre, je suis heureux et fier de vous annoncer que Sollio Groupe Coopératif a pris la décision de lancer la deuxième édition de sa campagne De nous à vous, cette grande chaîne de solidarité à laquelle ont pris part, en 2020, 17 coopératives agricoles affiliées à l’entreprise, ainsi que de nombreux producteurs et productrices agricoles. Rappelez-vous, cette initiative avait permis de remettre 450 000 $, en valeur marchande, de denrées à divers comptoirs alimentaires (18 au Québec, 2 en Ontario) ainsi que 100 000 $ en argent à des organismes qui soutiennent des gens dans le besoin et éprouvés par la crise sanitaire. Déjà, des coopératives et des producteurs ont manifesté leur intérêt à se joindre à ce nouvel effort d’entraide envers nos concitoyens. Je m’en réjouis.

De plus, nos partenariats d’affaires régionaux avec nos coopératives affiliées poursuivent sur leur lancée. Vivaco et Avantis en sont deux exemples probants. D’autres sont sur le point de prendre forme : Agiska et UniAg, notamment. Ces partenariats visent à implanter dans vos régions des entreprises coopératives agiles, efficaces, centrées sur vos besoins et déterminées à faire de vos exploitations des milieux de vie prospères.

Nos divisions Sollio Agriculture et Groupe BMR vont bon train, avec des résultats qui contribuent à faire de notre réseau une réussite, permettant de partager une richesse collective et de participer au développement de notre société. Nos campagnes promotionnelles diffusées dans les médias ont justement pour but de nous sortir d’un certain mutisme et de nous faire reconnaître à notre juste valeur.

Je tiens à souligner la décision (annoncée en avril dernier) de notre chef de la direction, Gaétan Desroches, de prendre sa retraite en septembre prochain. Au nom des membres du conseil d’administration, de nos employés ainsi que des membres coopérateurs, je le remercie chaleureusement pour le travail exceptionnel qu’il a accompli non seulement au cours de son mandat de chef de la direction, mais également tout au long de ses 40 ans de carrière au sein de notre réseau. Sous sa direction, Sollio Groupe Coopératif aura poursuivi sa croissance et renforcé son positionnement comme un des leaders de la chaîne agroalimentaire canadienne et du commerce de détail. J’en profite également pour féliciter son successeur, Pascal Houle, ex-chef de la direction de notre division Groupe BMR.

Notre coopérative et son réseau sont entre bonnes mains. Faut-il pour autant voir la vie en rose? Aucunement. Nous demeurons réalistes. Les défis sont nombreux et d’envergure. La troisième vague liée à la présente pandémie nous préoccupe, et le marché de la Chine, presque entièrement fermé aux exportations de notre division Olymel, affecte nos résultats financiers. En outre, au moment où j’écris ces lignes, si le conflit de travail dans le port de Montréal ne se dénoue pas, cela pourrait également entraver nos exportations et la réception de certaines de nos marchandises, et entraîner d’autres pertes. Et que dire de nos criants besoins en main-d’œuvre?

Restons donc vigilants. Prenons soin de nous, de nos familles et de nos entreprises coopératives et agricoles.

Bonne saison des semis!
 

Ghislain Gervais - président

ghislain.gervais@sollio.coop