Aller au contenu principal

Maria Labrecque Duchesneau honorée par l’Ordre des agronomes

Photo : Michel Duval, président de l’Ordre des agronomes du Québec; Maria Labrecque Duchesneau et Paul Doyon, 2e vice-président général de l’Union des producteurs agricoles, commanditaires du prix (crédit photo : Simon Laroche).

Lors du dernier congrès de l’Ordre des agronomes du Québec, tenu les 3 et 4 octobre 2019, à Mont Saint-Sauveur, Maria Labrecque Duchesneau a été décorée du Mérite Spécial Adélard-Godbout.

Ce prix reconnaît l’apport exceptionnel d’une entreprise, d’un organisme, d’un individu ou d’un groupe d’individus non-agronome(s) au développement de l’agriculture, de l’agronomie ou du secteur agroalimentaire québécois.

Afin de briser l’isolement, Maria Labrecque Duchesneau a fondé l’organisme Au cœur des familles agricoles en 2003. Cet organisme offre un soutien psychosocial aux producteurs agricoles et à leur famille, tout en sensibilisant à la fois les décideurs, les intervenants du milieu et le public en général à l’importance vitale d’une ruralité en santé.

Au Centre régional d’établissement en agriculture, alors qu’elle était conseillère en transfert d’entreprises, à la fin des années 1990, Maria Labrecque Duchesneau a pris la pleine mesure de la détresse du monde agricole, du manque de ressources pour y répondre, mais surtout de l’absence de reconnaissance de ces problèmes.

À la barre d’Au cœur des familles agricoles, elle a coordonné et diffusé plusieurs recherches sur la santé mentale des familles agricoles. Elle a également élaboré un programme de travailleur de rang. À l’instar du travailleur de rue, le travailleur de rang sillonne les campagnes.

En 2013, après une intense campagne de financement auprès du monde agricole, Au cœur des familles agricoles ouvre une maison de répit pour les producteurs agricoles et leur famille à Saint-Hyacinthe.

Maria Labrecque Duchesneau a également créé l’organisme Fierté agricole en 2008, ayant pour objectifs de regrouper les personnes LGBT+ partageant un intérêt commun pour l’agriculture et la vie rurale, de promouvoir l’agriculture auprès de la communauté LGBT+ urbaine et de sensibiliser les intervenants et professionnels travaillant en milieu agricole et rural aux réalités des personnes LGBT+.

 

(Source : Ordre des agronomes du Québec)

La rédaction

edition@lacoop.coop