Aller au contenu principal

La famille Boyer proclamée 63e famille agricole!

Photo : La famille Boyer lors de la remise du prix de la Famille agricole 2019 (Photo Union des producteurs agricoles)

En marge du 95e Congrès de l’Union des producteurs agricoles, le 4 décembre 2019, la Fondation de la famille terrienne a remis à la famille Boyer de Vaudreuil-Dorion, le titre de Famille agricole 2019. La famille de Pauline Ménard et Denis Boyer, de la région de la Montérégie, œuvre en production laitière et céréalière.

Pauline Ménard et Denis Boyer ont pris la relève de la ferme après s’être mariés en 1960. Leurs sept enfants ont rapidement été impliqués dans les travaux quotidiens de la ferme. Le début de l’élevage Holstein pur-sang, avec le préfixe Denboy au début des années 80, suscite l’intérêt des garçons pour l’élevage. Au cours de cette période, Guy, Alain, Danielle et Sylvain commencent à exhiber des génisses et des vaches lors de compétitions pour jeunes éleveurs.

La ferme laitière actuelle, exploitée depuis 1991 par Alain Boyer et Suzanne Dufresne, en est à sa 3e génération sur le même site. 

Depuis le transfert à Alain et Suzanne, le troupeau de la Ferme Vaudal inc. a continué de progresser. En 2012, elle  décroche le titre de Maître-Éleveur d’Holstein Canada. La ferme a également obtenu la Médaille de bronze de l’Ordre national du mérite agricole en 2015.

Alain et Suzanne se préparent au transfert de la ferme à la quatrième génération grâce à l’implication de leur fille Véronique et de son conjoint Jérémie Mercier. Les jumelles Carole et Chantal œuvrent aussi dans le secteur agricole. Chantal est copropriétaire avec son conjoint d’une ferme maraîchère et céréalière à Saint-Damase, avec 170 ha de citrouilles et de maïs sucré. Carole s’implique dans l’entreprise de production de dindons de son conjoint, la Ferme avicole A. Choquette, à Saint-Paul-d’Abbotsford.

Guy, Danielle et Sylvain travaillent tous dans le domaine agricole. Guy travaille depuis plus de 36 ans pour Lactanet et Sylvain a travaillé pendant 25 ans dans le réseau La Coop fédérée avant de se joindre au CIAQ en 2014.

Tous ont fait des études post-secondaires et cinq sont diplômés de l’Institut de technologie agroalimentaire de Saint-Hyacinthe; Danielle en médecine vétérinaire (grands animaux) et Ghislaine, comme technicienne de laboratoire. Parmi les 20 petits-enfants, plusieurs sont diplômés en agriculture ou étudient dans le domaine et se préparent à reprendre les guides des quatre entreprises agricoles. La famille Boyer a réellement fait de l’agriculture son mode de vie.

 

(Source : Fondation de la famille terrienne)

La rédaction

edition@lacoop.coop