Aller au contenu principal

La création d’Agiska Coopérative

Photo : René Racat, président du conseil d’administration, La Coop Sainte-Hélène; Daniel Roy, directeur général, La Coop Sainte-Hélène; Antoine Grisé, président du conseil d’administration, La Coop Agrilait; Nathalie Frenette, directrice générale, La Coop Agrilait; Guy Labrecque, président du conseil d’administration, La Coop des Montérégiennes; Christian Massé, directeur général, La Coop des Montérégiennes; Guy Crépeau, président du conseil d’administration, La Coop Comax, et Patrice Gagnon, directeur général, La Coop Comax.

La consolidation des quatre coopératives agricoles Agrilait, Comax, Montérégiennes et Sainte-Hélène a franchi une étape ultime le 30 janvier 2020 puisque qu’au solde de quatre assemblées générales extraordinaires, la grande majorité des membres des quatre coopératives ont accepté la proposition de fusion qui mènera à la création d’une toute nouvelle coopérative consolidée qui se nommera Agiska Coopérative.

La nouvelle coopérative verra le jour officiellement le 1er novembre 2021. Cependant, son entrée en vigueur requiert l’obtention de l’autorisation du Bureau de la concurrence. Cette fusion des quatre coopératives concerne plus de 2 365 membres agricoles et 750 employés.

Soulignons que les objectifs de cette consolidation visent d’être plus efficaces, agiles et rentables, au profit des producteurs membres et de leur relève tout en préservant les relations de proximité essentielles à la vitalité de notre région.

Pour les quatre présidents des conseils d’administration des coopératives concernées, « Réaliser la fusion de nos coopératives, c’est assurer la pérennité des services aux membres et se donner les leviers nécessaires pour poursuivre notre développement. Par ce regroupement, nous aurons une meilleure synergie opérationnelle et administrative permettant des économies de coûts, des masses critiques et la possibilité de bénéficier de la complémentarité de l’expertise et des compétences de nos employés. ».

 

Les prochaines étapes

Le conseil d’administration de la nouvelle coopérative sera composé de douze administrateurs et ils vont entrer officiellement en fonction une fois la fusion effective.

La représentativité au conseil d’administration est déterminée en fonction notamment du nombre de membres de chacune des quatre coopératives fusionnées et du chiffre d’affaires. Chacune des quatre coopératives fusionnées y est représentée. Le siège social de la nouvelle coopérative sera situé à Saint-Hyacinthe.

Mentionnons que la direction d’Agiska Coopérative décidera de la meilleure façon d’optimiser l’utilisation des autres bureaux administratifs des quatre coopératives consolidées.

Enfin, ce projet de fusion s’inscrit dans un exercice plus large visant à moderniser le modèle d’affaires agricole du réseau des coopératives membres de La Coop fédérée. Cet exercice de consolidation, appelé Vision 2020, a déjà mené à la création de plusieurs regroupements de coopératives à travers le Québec.

La rédaction

edition@lacoop.coop