Aller au contenu principal
Chroniques / Entre nous

Les jeunes sont-ils coopérateurs?

Je me pose souvent la question en regardant ma relève : les jeunes producteurs agricoles se sentent-ils interpellés par le réseau La Coop? La relève est-elle différente des générations qui l’ont précédée?

Oui et non. Voyez par vous-même ce que les jeunes producteurs attendent : des conseils en gestion, de l’information hautement technologique, des experts-conseils capables d’analyser les données de production de leur entreprise et de les aider à prendre des décisions, un fournisseur solide en affaires, une communication numérique, la prospérité dans leur région… La vigueur économique des régions a d’ailleurs été l’élément jugé le plus important pour les producteurs membres de notre réseau, selon une brève enquête que nous avons réalisée lors de notre assemblée annuelle de février dernier.

Ce qui m’amène à une autre question. Est-ce que La Coop fédérée et son réseau peuvent répondre à leurs attentes? J’en suis convaincu, car nous avons de très nombreux atouts : programmes de formation, soutien financier, technologie, services, savoir-faire, performance… Des atouts qui sont à la portée de chaque producteur, d’un bout à l’autre du pays – puisque, disons-le, nous sommes le plus grand réseau agricole au Canada.

Un de nos atouts est le Fonds coopératif d’aide à la relève agricole (FCARA). Les jeunes producteurs qui y participent font du chemin, et certains d’entre eux se retrouvent à siéger dans nos organisations. Des administrateurs au conseil d’administration de La Coop fédérée – je pense à David Mercier, à Jean-Philippe Côté et à Marc-André Roy – ont bénéficié, dans leur parcours, du FCARA. Et dans le réseau, le nombre d’élus qui en ont tiré avantage est en croissance.

Les participants au FCARA développent un intérêt encore plus fort pour notre réseau, grâce à l’expérience qu’ils y acquièrent et à la formation qui y est offerte, dont des cours sur la coopération. Voilà qui est encourageant! Tout comme cette enquête du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité, qui révèle que les valeurs des jeunes coïncident parfaitement avec les valeurs coopératives. En revanche, les jeunes ne feraient pas toujours le lien entre nos valeurs et les leurs. Bref, nous cheminons dans la bonne direction, mais il reste du travail à faire!

Et que dire du prix Établissement et transfert de ferme La Coop, qui en est à sa 17e année? Ce prix fait notamment l’éloge des jeunes entrepreneurs.

Que faire pour être encore plus à l’écoute des jeunes? Comment pouvons-nous les satisfaire? En étant encore plus présents auprès d’eux. En leur démontrant qui nous sommes et comment nous pouvons les soutenir et les encourager à atteindre leurs objectifs.

Les jeunes sont nombreux à prendre position sur les enjeux de société qui les préoccupent : environnement, changements climatiques, bien-être animal, pesticides, etc. Et ils veulent savoir de quel bois nous nous chauffons. Ils s’attendent à ce que nous fassions preuve de transparence. La confiance et l’intégrité sont hautement importantes pour eux, comme pour nous tous.

Je le redis : nos atouts sont nombreux. Notre nature est bienveillante. C’est parce que nous empruntons la terre aux prochaines générations que nous apportons toute notre attention à ce que nous faisons, jour après jour.

Nous devons communiquer avec les jeunes. Expliquer notre raison d’être, nos valeurs, notre histoire. Le lien d’usage qui nous unit à nos sociétaires n’est pas qu’une relation d’affaires économique. C’est une relation de personne à personne où il y a émotion, écoute et dialogue.

La Coop fédérée veut prendre davantage position sur les nombreux enjeux qui touchent l’agriculture et le public. Notre expérience peut aider à éclairer les débats.

Nous célébrerons notre 100e anniversaire en 2022. C’est l’occasion de nous faire connaître, d’accroître notre notoriété auprès du public. Et auprès des jeunes. Nous avons besoin d’eux. De leurs idées, de leur énergie. Et de leur confiance.

Bon été!

Ghislain Gervais - président

ghislain.gervais@lacoop.coop