Aller au contenu principal

Le complexe porcin de Saint-Adelphe est repoussé au-delà de 2023

Les entreprises associées au développement et à l’implantation d’un complexe porcin à St-Adelphe, en Mauricie, ont annoncé le 5 mai leur décision de reporter au-delà de l’année 2023 la poursuite des démarches en vue de la réalisation d’un tel projet. Ce dernier visait à remplacer des bâtiments désuets par des fermes porcines plus modernes, répondant à toutes les règles en vigueur et aux standards les plus élevés de bien-être animal et de biosécurité.

Les partenaires associés à ce projet invoquent le contexte difficile dans lequel évolue actuellement l’industrie porcine québécoise. Selon les promoteurs et leurs partenaires, l’instabilité actuelle sur le marché du porc, l’annonce du gel des projets de développement porcin décidé récemment par les Éleveurs de porcs du Québec et les impacts extrêmement négatifs de la pire pénurie de main-d’œuvre de l’histoire affectant l’industrie, sont les principales raisons de ce report. Les conditions pour l’aboutissement d’un tel projet ne seront pas réunies avant 2024 selon les entreprises associées à cette démarche, soit le promoteur Vincent-Nadeau Morissette, Patates Dolbec et le Regroupement porcin Avantis-Olymel.

Rappelons qu’en janvier dernier, les protagonistes de ce projet avaient annoncé leur intention de reporter leur demande d’un permis de construction, jugeant prioritaire de mettre sur pied un comité de consultation afin de répondre aux inquiétudes de la population environnante. Au cours des derniers mois, deux rencontres ont eu lieu entre les partenaires d’affaires de ce projet et les membres du Comité de citoyens. Les membres de ce comité ont d’ailleurs été informés de la décision annoncée aujourd’hui.

La mise sur pied du comité de consultation a suscité un fort intérêt parmi les différents intervenants du milieu. Les rencontres se sont tenues dans un esprit de collaboration pour la recherche de solutions afin de faire de ce projet un succès. La relance du projet se fera dans cet esprit de collaboration avec la communauté.

La rédaction

edition@sollio.coop