Aller au contenu principal

La lumière au bout du tunnel

En ce début d’année, j’ai très envie qu’ensemble nous tournions la page de 2020 et que nous regardions vers le futur. Je suis de nature optimiste, alors : bonne année 2021 à toutes et à tous!

Bien sûr, on ne peut pas faire fi de la pandémie, qui, au moment où j’écris ces lignes, se poursuit, avec une deuxième vague et son lot de conséquences opérationnelles et humaines. Mais le vaccin est à nos portes, et nous pouvons compter sur notre modèle d’affaires – fort, agile et résilient – pour progresser. Allons de l’avant.

Justement, nos projets vont bon train. Des jalons importants ont été franchis. Je pense, entre autres, à notre nouvelle planification stratégique 2020-2025 et à nos partenariats d’affaires avec les coopératives Vivaco et Avantis, ainsi qu’avec Sollio & Grains Québec. D’autres partenariats sont également en voie de se réaliser. Chacun d’eux est adapté à vos réalités régionales et à vos besoins. Chaque geste que nous posons a pour objectif de bien vous servir et de contribuer à la prospérité de vos entreprises, de vos familles et de vos communautés.

La campagne De nous à vous est un exemple de l’engagement de notre réseau envers les communautés. C’est dans notre nature coopérative de soutenir, dans l’adversité, ceux qui en ont le plus besoin.

Notre agriculture va relativement bien. Vous en êtes tous et toutes les maîtres d’œuvre. C’est pourquoi j’ai confiance que l’avenir s’annonce prometteur pour notre secteur, qui, je le rappelle, est fondamental et essentiel à toute société. Des mesures concrètes ont été annoncées par nos gouvernements en faveur de l’agriculture locale, de l’autonomie alimentaire et du développement durable. 

De plus, il est rassurant de voir que, bien qu’ils fassent de l’autonomie alimentaire une priorité, les gouvernements demeurent sensibles à la réalité des producteurs d’ici, dont le modèle d’affaires s’appuie notamment sur l’exportation. Celle-ci contribue grandement à consolider les activités de nos entrepreneurs agricoles en région, et donc à générer des retombées économiques substantielles pour les communautés locales. Il faut voir dans tout ça des occasions de se diversifier, d’innover, de reconstruire, voire de se donner un nouveau départ.

Nos activités globales sont en croissance dans nos trois divisions (Sollio Agriculture, Olymel et Groupe BMR), qui travaillent à faire naître des synergies afin de vous faire profiter d’un maximum de bénéfices.

Ainsi, les défis qui nous attendent ne sont pas uniquement économiques, mais aussi environnementaux et sociaux. Notre réseau est inclusif, responsable, ouvert sur le monde. Nous sommes à l’écoute des jeunes, de notre relève – ceux qui reprendront le flambeau du modèle coopératif et de notre agriculture.

Ils sont nombreux à prendre position sur des enjeux de société qui les préoccupent : environnement, changements climatiques, bien-être animal, pesticides… Leurs préoccupations sont aussi les nôtres.

C’est ensemble, avec bienveillance, honnêteté et transparence, que nous allons travailler sur ces enjeux. Nous sommes bien positionnés et outillés pour le faire. Je tiens d’ailleurs à souligner que Sollio Groupe Coopératif figure au 104e rang des 300 plus importantes coopératives au monde, d’après le plus récent rapport de l’Observatoire mondial des coopératives (World Cooperative Monitor), compilé par l’Institut européen de recherche sur les entreprises coopératives et sociales (Euricse) en collaboration avec l’Alliance coopérative internationale (ACI). C’est en bonne partie grâce à vous si, après bientôt 100 ans d’histoire, nous en sommes rendus là. Il y a de quoi être fiers! Comme le dit un vieux proverbe agricole : la persévérance est la première vertu de l’agriculteur.

La coopération est plus que notre modèle d’affaires. C’est un modèle de prospérité, de développement pour l’avenir, et un mode de vie qui donne un sens à nos gestes quotidiens. Lorsqu’on avance ensemble, on va assurément plus loin.

Ghislain Gervais - président

ghislain.gervais@sollio.coop