Aller au contenu principal

Usine de transformation de porc d'Olymel à Ange-Gardien : Démarrage d'un 2e quart d'abattage

Après des travaux d'aménagement importants et un investissement de 3 millions de dollars, la direction d'Olymel a annoncé le 10 septembre dernier le démarrage d'un deuxième quart de travail d'abattage à son usine d'abattage, de découpe et de désossage de porcs d'Ange-Gardien, en Montérégie, (anciennement Agromex - F. Ménard). 

Cet ajout d'activités a permis à ce jour la création de 150 nouveaux emplois, portant à plus de 700 le nombre d'employés travaillant dans cet établissement. Plus d'une centaine de nouveaux postes devraient être comblés au cours des prochaines mois.  

Annoncé en février dernier, les travaux permettant l'ouverture de ce 2e quart d'abattage de soir ont respecté l'échéancier prévu. Addition d'espace de réfrigération et de capacité de congélation, agrandissement de la cafétéria et des aires de stationnement et rehaussement des équipements de traitement des eaux usées ont notamment fait partie des aménagements nécessaires à la mise sur pied de ce quart de travail de soir. 

La capacité d'abattage hebdomadaire de l'établissement passera donc au cours des prochaines semaines de 25 000 à 35 000 porcs. Cette augmentation du volume d'abattage d'Olymel devrait également concourir, dans une certaine mesure, à l'amélioration de l'écoulement des porcs en attente dont le nombre a atteint un seuil sans précédent au Québec.

La rédaction

edition@sollio.coop