Aller au contenu principal

Louis-Philippe Boutin, entrepreneur et gestionnaire aguerri

VIVACO groupe coopératif

Louis-Philippe est un jeune entrepreneur qui possède une très grande expérience. Il s’occupe pratiquement seul de la gestion complète de deux entreprises bien établies à Warwick, faisant la navette pour s’y rendre chaque jour afin de constamment croître et atteindre ses objectifs.  

Son parcours

Dès la fin du secondaire, il est clair pour Louis-Philippe qu’il souhaite prendre la relève de l’entreprise familiale. C’est pourquoi il part étudier à l’ITA de Saint-Hyacinthe pendant trois ans. Étant le troisième d’une famille de quatre enfants, Louis-Philippe a toujours été celui qui a démontré un intérêt marqué et constant envers l’entreprise. Il y travaille depuis plusieurs années déjà. 

Rapidement, ses parents, propriétaires de la Ferme Boutinette, souhaitent lui offrir des parts de l’entreprise. Les démarches enclenchées, une nouvelle occasion se présente : celle d’acquérir la ferme voisine. En mars 2018, Louis-Philippe et son père achètent donc la Ferme Jovain et deviennent propriétaires, à parts presque égales, de l’entreprise qui porte aujourd’hui le nom de Ferme Philiway. Bien qu’il s’agisse d’entités distinctes et qu’il ne détienne pas de parts dans la Ferme Boutinette, Louis-Phillipe s’occupe de la gestion du troupeau et des champs des deux entreprises. 

Ferme Philiway

La Ferme Philiway possède un troupeau de 250 têtes, dont 110 vaches en lactation, pour une production totale de 165 kg/j. Les vaches sont en stabulation libre, et la traite est effectuée par deux robots. De plus, la famille Boutin cultive 550 acres de terre (maïs-ensilage, soya, blé et foin). Enfin, elle exploite une érablière de 1000 entailles. 

Partage des tâches

Louis-Phillipe s’occupe de la gestion du troupeau, des champs et des ressources humaines. Il peut toujours compter sur l’appui de son père, même si ce dernier a récemment réduit sa charge de travail. Sa mère occupe un emploi à l’extérieur, mais gère tout de même la portion comptabilité des deux entreprises. Pour l’aider dans son travail quotidien, Louis-Philippe a besoin de trois employés à temps plein (sa sœur cadette, le conjoint de celle-ci et un employé guatémaltèque) ainsi que d’un employé à temps partiel (un étudiant) pour exécuter les tâches supplémentaires qu’apporte la période estivale. De plus, Louis-Philippe entretient une très belle collaboration avec l’ancien propriétaire de la ferme qu’il a acquise, Réjean Desrochers. Ce dernier vient effectuer des travaux des champs à l’occasion. Il vient aussi de s’associer avec quatre autres producteurs de la région afin de fonder la CUMA de Warwick, dont Louis-Philippe est président.

Vision d’entreprise

Avant que Louis-Philippe procède à l’acquisition de son entreprise, celle-ci avait subi d’importantes rénovations : transformation de l’étable en stabulation libre et automatisation de la salle de traite. Dernièrement, le jeune producteur a fait des rénovations mineures en vue de loger les vaches en préparation au vêlage des deux troupeaux. Il aimerait bien augmenter sa production à 200 kg/j afin de rentabiliser au maximum ses deux robots de traite. À long terme, il souhaite continuer à acheter du quota, tout en conservant de bonnes performances.
 

Joanie Ebacher

Conseillère en communication, Joanie travaille pour VIVACO groupe coopératif depuis 8 ans. Elle chapeaute le programme de relève chez VIVACO depuis maintenant 7 ans.

ebacherj@vivaco.coop

Conseillère en communication, Joanie travaille pour VIVACO groupe coopératif depuis 8 ans. Elle chapeaute le programme de relève chez VIVACO depuis maintenant 7 ans.