Aller au contenu principal

La ferme laitière flottante de Rotterdam est désormais fonctionnelle!

Rappelez-vous, dans l’édition de mars 2019 du Coopérateur, on vous présentait un article sur un projet de ferme laitière flottante installée dans le port de Rotterdam, aux Pays Bas. Cette entreprise agricole urbaine était alors en construction. Eh bien, voilà que c’est chose faite, les vaches sont arrivées en ville!

En effet, elles ont mis pied le 13 mai dernier dans la toute première ferme flottante du monde. Une nouvelle résidence pour ces 32 vaches typiquement hollandaises de race Meuse-Rhin-Yssel. Stalles spacieuses dotées de confortables tapis, robot de traite et système d’alimentation automatisé sont à leur disposition. À leur guise, elles peuvent aussi emprunter une passerelle leur donnant accès à un pacage extérieur aménagé sur la terre ferme.

 

Une vocation éducative

« La ferme urbaine est une excellente façon de faire découvrir aux citadins comment et par qui sont produits les aliments qu’ils consomment tous les jours », souligne Minke van Wingerden, promotrice du projet de ferme laitière flottante. La production est, tant que faire se peut, locale et circulaire, précise la promotrice. Des panneaux solaires, eux aussi flottants, fournissent toute l’énergie nécessaire. L’eau de pluie est récupérée sur le toit et purifiée.

La majorité de l’alimentation des vaches provient de la ville. Leur menu est constitué de résidus de brasseries rotterdamoises, de son, d’épluchures de pommes de terre, de pelouse tondue provenant des terrains de jeu et de golf. Les fumiers seront réutilisés sous forme d’engrais organiques pour les plantes, jardins et parcs de la cité. Le lait produit est offert à boire (cru et pasteurisé) et transformé notamment en yogourts directement sur place, sous les yeux des citadins, avides d’en apprendre sur l’agriculture et l’agroalimentaire d’aujourd’hui. Ces produits laitiers seront également commercialisés dans certaines épiceries.

Au cours de la prochaine décennie, la section du port de Rotterdam où est installée la ferme flottante sera réaménagée en un nouveau quartier urbain. Outre des appartements et des bureaux, cet aménagement comprendra une série d’installations d’agriculture urbaine. « Dans un monde qui fait face aux changements climatiques, notamment la hausse du niveau des mers et des précipitations abondantes, de nombreuses villes misent de plus en plus sur des systèmes de production d’aliments locaux et durables », souligne Minke van Wingerden. La promotrice voit encore plus loin. Les plans de fermes de production de poulets et de productions végétales flottantes sont déjà sur la table.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

La rédaction

edition@lacoop.coop