La chaîne humaine

par Colette Lebel
Français

Pour résoudre ces défis, les animaux sociaux ont dû développer de grandes compétences cognitives, ce qui a sollicité davantage leur cerveau. Au fil des générations, les animaux sociaux ont pu se doter d’un cerveau plus affiné et mieux équipé pour assurer la survie de leur espèce. Voilà donc, dans une perspective évolutive, le fondement scientifique de l’avantage coopératif : en nous rendant plus intelligents, l’acte de coopérer a contribué à la pérennité de notre espèce. Et pourtant…

Portrait de Colette Lebel

QUI EST COLETTE LEBEL
Colette est agronome et directrice des Affaires coopératives à La Coop fédérée. À ce titre, elle est responsable de la formation coopérative et de l'animation de la vie associative au sein du réseau. Colette siège au conseil d’administration du Réseau en éthique organisationnelle du Québec, à l’Institut de recherche et d’éducation pour les coopératives et mutuelles de l’Université de Sherbrooke (IRECUS) ainsi qu’au Centre interdisciplinaire de recherche et d’information sur les entreprises collectives (CIRIEC-Canada).

colette.lebel@lacoop.coop

Read More…