Pesticides : le gouvernement affiche ses couleurs

par La rédaction

Le ministre David Heurtel a annoncé dimanche dernier la Stratégie québécoise sur les pesticides 2015-2018.

Les réels changements que cette initiative amènera seront précisés dans le cadre d’un projet de loi modernisant la Loi sur les pesticides à l’hiver 2016, et de règlements subséquents.

Les pesticides les plus à risque (la Stratégie mentionne l’atrazine, le chlopyrifos et les néonics) devront éventuellement faire l’objet d’une prescription par un agronome.

Le gouvernement entend publier l’été prochain un document d’orientation portant sur les incitatifs financiers, taxes et autres pénalités qui seront instaurés afin de limiter l’utilisation de certains pesticides. Le dépôt d’un projet de modification règlementaire précisant les modalités de prescription des pesticides les plus à risque, dont les néonics, est attendu à l’automne 2016.

Portrait de La rédaction

0 Commentaires