Olymel: nouveau contrat de travail à Yamachiche

par La rédaction

Crédit photo : radio-canada.ca

La direction d’Olymel a conclu un nouveau contrat de travail d’une durée de 13 ans avec les employés de l’usine d’abattage et de découpe de porcs ATRAHAN Transformation Inc., division d’Olymel, à Yamachiche.

Réunis en assemblée générale le dimanche 6 novembre, les employés membres du syndicat des Travailleurs unis de l’alimentation et du commerce Local 1991-P (TUAC) ont voté dans une proportion de 88 % pour cette nouvelle convention collective. La convention qui devait prendre fin le 14 septembre 2020 viendra ainsi à échéance le 14 septembre 2029.

Cette nouvelle entente offre une stabilité à long terme pour le projet de réaménagement de l’usine, annoncé en août dernier, dans le cadre du partenariat entre Olymel et Groupe Robitaille dans Lucyporc. Ce projet d’investissement de 80 millions $ prévoit, d’ici trois ans, le réaménagement complet de l’usine d’Olymel à Yamachiche pour en faire une usine de classe mondiale tournée vers la production et la mise en marché de produits à valeur ajoutée.


À lire :
Olymel investit massivement dans la filière porcine


Au terme des travaux d’agrandissement et de modernisation, le projet prévoit la fusion des activités d’Olymel et de Lucyporc, et l’intégration des 360 employés d’ATRAHAN et des 430 employés de Lucyporc, en plus de la création de 350 nouveaux emplois.

La nouvelle convention contient des dispositions qui permettront à l’exécutif syndical de s’impliquer dans les différentes phases de réalisation du projet visant à fusionner les activités d’Olymel et de Lucyporc et à regrouper les employés au sein d’une même usine.

L’usine de transformation de porc d’Olymel, située à Yamachiche, dans la région de Maskinongé, emploie 360 personnes. La nouvelle convention de 13 ans prévoit notamment un rehaussement de 2,64 % en moyenne par année des salaires et des avantages sociaux, des bonifications du régime de vacances, des primes de soir, de nuit et de fin de semaine, ainsi que des congés mobiles.

De plus, les deux parties se sont entendues sur l’attribution d’un bonus à la signature et ont par ailleurs convenu que ce bonus s’appliquerait également aux employés de Lucyporc au moment de leur arrivée.

Portrait de La rédaction

0 Commentaires