La Coop fédérée participe au projet Agro Carbone

par La rédaction

Photo : Yvan Michon, copropriétaire de la Ferme Laiquipe Michon, Francine Morin, préfet de la MRC des Maskoutains, Jean Nolet, président-directeur général de la Coop Carbone et Pascale Tremblay, commissaire au développement agricole et agroalimentaire de la MRC des Maskoutains

Sous l’égide de la MRC des Maskoutains et de la Coop Carbone - dont La Coop fédérée est un membre fondateur - le projet Agro Carbone vise à aider les intervenants de la filière laitière de la MRC à mettre sur pied des projets de réduction de gaz à effet de serre rentables.

Les organisateurs ont choisi la Ferme Laiquipe Michon, de La présentation, pour dévoiler, hier, les grandes lignes du projet. Cette entreprise laitière familiale, qui produit également des grandes cultures et des légumes de transformation, met déjà de l’avant des pratiques respectueuses de l’environnement qui réduisent ses émissions de GES. Mentionnons notamment la valorisation des fumiers et la fertilisation raisonnée des cultures.

L’objectif du projet Agro Carbone, qui s’adresse aux différents intervenants de la filière laitière, a justement pour objectif, dans un premier temps, d’étudier comment les fermes et les entreprises de transformation du secteur laitier pourraient bénéficier d’avantages concurrentiels par la réduction de leur consommation de combustibles fossiles.

Une fois le projet Agro Carbone opérationnel, l’approche pourra être appliquée à d’autres secteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire.

« Le projet Agro Carbone s’intègre naturellement au Plan de développement de la zone agricole (PDZA) de la MRC, dont la vision est de faire de ce grand territoire le laboratoire de toutes les innovations, tant aux plans économique, technologique, environnemental que social. Nous voulons que les entreprises agricoles et agroalimentaires de la région fassent partie des solutions pour lutter et s’adapter aux changements climatiques », a indiqué Pascale Tremblay, commissaire au développement agricole et agroalimentaire, et membre de l’équipe du Service de développement économique de la MRC des Maskoutains.

« Ce premier volet ouvrira ou confirmera des pistes pour la mise sur pied de projets collaboratifs, soit des fermes se regroupant pour faire l’acquisition d’une technologie ou encore des entreprises de transformation modifiant leur processus, a mentionné pour sa part Jean Nolet, président-directeur général de la Coop Carbone. À titre d’exemples, on peut penser à la biométhanisation à partir de fumiers pour produire du biocarburant, la modification de l’alimentation des vaches et l’optimisation de la fertilisation des sols, ou encore l’efficacité énergétique des entreprises de transformation laitière. »

Précisions que la Coop Carbone est une coopérative d’entreprise fondée en 2011 par La Coop fédérée, Desjardins, Fondaction CSN, l’Association québécoise pour la maîtrise de l’énergie et le Centre d’excellence en efficacité énergétique (C3E). Le projet Agro Carbone, quant à lui, rassemble La Coop fédérée, Agropur, Desjardins, Fondaction CSN, Gaz Métro et les Producteurs de lait du Québec. 

Portrait de La rédaction

0 Commentaires