Revenus agricoles: bilan et prévisions 2017

par Affaires économiques

Crédit photo : 123rf

Agriculture et agroalimentaire Canada (AAC) a rendu public vendredi dernier un rapport sur les Perspectives agricoles canadiennes. Cette publication présente la situation financière des exploitations agricoles et des prévisions pour la période 2015-2017. Comparativement à l’Ontario, le Québec a connu, en 2016, une importante croissance du revenu net total. Toutefois, les prévisions pour 2017 annoncent une baisse des revenus dans l’ensemble.

Le contexte macroéconomique continue d’exercer des pressions sur les revenus des entrepreneurs agricoles. En effet, les faibles prix des produits agricoles, la variation des conditions climatiques et leur impact sur les rendements, ajouté au taux de change sont quelques indicateurs retenus influençant la santé financière de l’agriculture canadienne.

Selon le rapport, l’augmentation de la production de viandes aux É.-U. et l’impact sur les prix plus faibles du bétail entraineront une baisse légère des revenus agricoles en 2016 et 2017. En effet, au Canada, malgré une bonne récolte dans les grandes cultures en 2016, le revenu monétaire net devrait reculer de 2 % par rapport au niveau de 2015 et davantage en 2017 avec une diminution de 7 %.


À lire aussi :
Performance économique agricole, les faits saillants


Le rapport prévoit aussi un fléchissement des prix dans les grandes cultures en raison des stocks mondiaux élevés et des récoltes de moins bonne qualité dans certaines régions de l’Ouest canadien. Cependant, les bons rendements de 2016 et l’augmentation des mises en marché en 2017 aideront à atténuer l’impact des faibles prix. En conséquence, les recettes des cultures devraient connaitre une progression en 2017. AAC s’attend à une progression des recettes de culture de 2 % en 2016 et de 1 % en 2017.

Au Québec, les indicateurs économiques révèlent plutôt que les exploitations agricoles sont en bonne situation financière. Non seulement le total des recettes a augmenté de 4 % entre 2015 et 2016, le revenu net total a connu une croissance de 15 % en 2016, atteignant ainsi un sommet de près d’un milliard cent trente-quatre millions $ représentant un bond de près de 147 millions $.


À lire aussi :
En 2017, le marché des viandes sous pression


Cependant, pour 2017, AAC anticipe une année difficile pour l’agriculture canadienne, y compris au Québec, avec un recul important de 24 % du revenu net total, soit une baisse d’environ 270 millions $! Précisons qu’on note une augmentation des paiements de programme en 2016 avoisinant les 156 millions $ comparativement au résultat de 2015, et AAC projette une augmentation de 71 % du montant des paiements de programme au Québec en 2017.

En Ontario, le revenu net total a chuté de 25 % en 2016, demeurant largement en dessous de la moyenne 2011-2015 et selon les prévisions, en 2017, il devra continuer de chuter jusqu’à 44 %! Les paiements de programme en Ontario, par contre, ont augmenté de 35 % en 2016 et cette hausse devrait se poursuivre et atteindre 26 % en 2017.

0 Commentaires