Production animale en Chine : impact sur le marché des grains

par Affaires économiques

Crédit photo : Yan yang 

Sur le même sujet :
La Chine croule sous les stocks de maïs


L’intense modernisation de la production animale en Chine, durant la dernière décennie, a eu un impact majeur sur le marché mondial des grains.

La croissance du volume d’aliments fabriqués par les meuneries y a été spectaculaire depuis 2000, doublant de 100 millions de tonnes à 200 millions de tonnes.

La Chine est ainsi devenue le plus grand fabricant d’aliments pour le bétail, avec le cinquième de toute la production. Par contre, les deux dernières années ont été au ralenti, signe du ralentissement économique et des difficultés connues par les industries porcines et avicoles.

Est-ce qu’il s’agit de la nouvelle tendance pour les années à venir? Cela dépend des points de vue.

Les autorités chinoises sont plutôt négatives, et anticipent une croissance de 1,5% par an pour la prochaine décennie (rien à voir avec les taux historiques de 8% à 10%), alors que le USDA mise plutôt sur une croissance d’un peu moins de 4% par an.

Cet écart de prévision est substantiel et représente, à terme, une demande en plus ou en moins de 50 millions de tonnes d’ici 10 ans. L’avenir nous dira qui a raison…  


Sur le même sujet :
La Chine croule sous les stocks de maïs

                           

0 Commentaires