Olymel acquiert les Aliments Triomphe

par La rédaction

Photo : Réjean Nadeau, président-directeur général d’Olymel s.e.c., et Mélissa Latifi, présidente et directrice générale des Aliments Triomphe Inc. 

Dans le cadre de sa croissance, Olymel a annoncé le 28 juin l’acquisition de tous les actifs d’Aliments Triomphe, une entreprise du secteur agroalimentaire très présente sur le marché québécois et dans le réseau de la grande distribution.

Aliments Triomphe est reconnue notamment pour sa production d’une vaste gamme de charcuteries et de jambons de spécialité. L’entreprise emploie plus de 250 personnes et cette transaction comprend trois établissements de production, situés respectivement à Laval, Blainville et Québec, ainsi que deux centres de distribution localisés à Blainville et à Saint-Léonard.

Grâce à cette acquisition, Olymel devient propriétaire des marques Tour Eiffel, Chef Georges et La Belle Bretagne (jambons et pâtés), Nostrano (charcuteries italiennes), Alpina (charcuteries est-européennes), Bilopage (cretons et tête fromagée) et La Mère Poule, une marque réputée spécialisée dans la production d’aliments pour bébé dont des purées de fruits et de légumes biologiques et des purées de viande.

La production et la commercialisation de l’ensemble des produits et des marques d’Aliments Triomphe se poursuivront, et l’entreprise fera l’objet d’une gestion autonome.

Pour Olymel, il s’agit de la deuxième acquisition importante en moins d’un mois. Rappelons que le 14 juin dernier, sous réserve de l’approbation du Bureau de la concurrence, l’entreprise annonçait l’achat de toutes les actions de Pinty’s Delicious Foods Inc., une entreprise ontarienne d’abattage et de transformation de volailles, spécialisée dans les produits entièrement cuits et d’autres produits connexes.

Olymel poursuit ainsi son expansion tant au Québec qu’ailleurs au Canada, tant dans les secteurs du porc frais et transformé que dans celui de la volaille.

Depuis 2015, Olymel a investi plus de 800 millions $ dans sa croissance ce qui a notamment débouché sur la création de plus de 2000 nouveaux emplois.

 

Portrait de La rédaction

0 Commentaires