La Filière porcine coopérative poursuit sa croissance

par La rédaction

Photo : Réjean Vermette, président de la Filière porcine coopérative.

La Filière porcine coopérative a tenu, le 26 mars 2019, sa huitième assemblée générale annuelle à Drummondville. Elle y a présenté une bonne performance pour l'exercice financier 2017-2018, et ce, malgré une année difficile pour les producteurs de porcs, tant au Québec que dans le reste du Canada.

La Filière porcine coopérative a livré, au cours de la dernière année, 1,25 million de porcs Coop à Olymel.

Depuis sa mise en place, il y a huit ans, les membres de la Filière porcine coopérative ont reçu près de 47 millions $ en prime de qualité et de fidélité, et près de 72 millions $ en ristournes et dividendes.

Cette année seulement, ce sont 11,2 millions $ qui ont été versés en dividendes aux membres de la Filière.

« Alors que l'année 2018 n'a pas été de tout repos pour les producteurs de porcs, la Filière porcine coopérative a connu une belle progression, signe indéniable de sa pertinence comme modèle d'avenir pour ce secteur d'activité », a déclaré le président de la Filière porcine coopérative, Réjean Vermette.

À l'écoute des besoins de ses membres et connectée aux exigences des consommateurs et de l'industrie, la Filière porcine coopérative est un modèle structurant qui met en place plusieurs outils et programmes dans le but d'améliorer sans cesse la situation de ses membres.

Le président de La Coop fédérée, Ghislain Gervais, a souligné que « La Coop fédérée, bien consciente de la situation difficile du secteur de la production porcine, a pris la décision de verser 50 % des dividendes en argent comptant en 2018, en plus d'avoir devancé le versement de la prime évolutive ».

La Filière porcine coopérative a le privilège de compter sur un réseau qui partage la richesse entre tous les maillons de sa chaîne de valeur.

Elle profite d'un support exceptionnel de la part de ses précieux partenaires. À cet égard, un programme de soutien financier a été mis en place par La Coop fédérée et Olymel afin d'appuyer les producteurs dans la conversion de leurs bâtiments et de respecter les nouvelles normes de bien-être animal.

Première phase du projet des Fermes Boréales en voie d'être complétée
Le projet des Fermes Boréales, qui a pour objectif de mettre en place un concept de maternités collectives qui deviendrait, à moyen terme, un modèle de développement privilégié par les producteurs de porcs d'ici, va bon train. La première phase, qui visait à construire cinq maternités porcines dans la région du Témiscamingue, est en voie d'être complétée, avec actuellement quatre fermes en service et une cinquième en construction. « La Filière soutient ses membres et permet en plus de commercialiser une viande de qualité reconnue et recherchée par les marchés à haute valeur ajoutée », a conclu Réjean Vermette.

Remise des Groins d'argent 2018
La tenue de l'assemblée générale annuelle de la Filière porcine coopérative a également été l'occasion de souligner le travail des producteurs ayant obtenu les meilleures performances provinciales d'élevage des fermes corporatives et des producteurs indépendants du réseau La Coop.

Voici les lauréats :

  • Ferme du Beauporc (2001) inc. – Catégorie Maternité 30,84 porcelets sevrés/truie productive.
  • Ferme Dosquet inc. – Catégorie Maternité corporative 30,83 porcelets sevrés/truie productive.
  • Ferme Athanase enr. – Catégorie Pouponnière 137, 41 IEP.
  • Ferme D. Beauchesne inc. – Catégorie Engraissement 257,85 IEE.
  • Ferme Myrion inc. – Catégorie Sevrage-vente 226,80 IESV.
  • Ferme Gilles Bédard – Catégorie Naisseur-finisseur 298,70 IENF.

La liste des gagnants des Groins d'argent est aussi disponible sur le site Web de la Filière.  

Portrait de La rédaction

0 Commentaires