Colloque des coopératrices

par Marianne Lavoie

Photo : les participantes ainsi que les organisatrices du Colloque des coopératrices 2018. 

Avec la venue des grandes transformations qui touchent le réseau La Coop, près de 40 femmes coopératrices d’un peu partout au Québec se sont réunies les 21 et 22 novembre 2018 à Montmagny pour parler d’avenir.

Dans la nouvelle structure de La Coop fédérée, quelle sera la place des femmes sur les conseils d’administration? Quelles sont les stratégies qui doivent être mises en place pour obtenir une meilleure représentation des femmes au sein des coopératives agricoles? Quels sont les défis auxquels les femmes doivent faire face en agriculture? C’est à travers différentes présentations d’intervenantes et une variété d’ateliers qu’elles ont pu aiguiser leurs réflexions et entamer un plan d’action pour les années à venir.

Anne-Marie Hubert et l’art de « rêver plus grand »

La première conférencière, Anne-Marie Hubert, associée directrice pour le Québec chez EY Canada, n’a pas la réputation qui la précède pour rien. Cette femme, reconnue comme étant l’une des plus influentes au Canada, avait comme mandat, pendant sa présentation, d’inciter les femmes à rêver plus grand.

« C’est maintenant qu’il faut bien faire les choses. Et si l'on réussit, celles qui sont aujourd’hui de petites filles seront, dans 10 ans, de jeunes femmes diplômées de programmes universitaires et collégiaux diversifiés qui rendront le milieu agricole meilleur. Il faut prendre les décisions nécessaires pour que ces petites filles aient accès à tous les métiers du monde », explique Anne-Marie Hubert.

Embarque! avec les Agricultrices du Québec

France De Montigny, directrice générale de la Fédération des agricultrices du Québec, venait, de son côté, présenter le projet Embarque! aux participantes du Colloque. Ce programme de mentorat adapté à la réalité agricole et qui vient appuyer les femmes qui souhaitent développer leurs compétences d’administratrice.

L’objectif : permettre aux femmes de recevoir le soutien d’une personne expérimentée pour enrichir leurs connaissances. Des dyades sont formées d’une mentore et d’une mentorée, deux personnes libres et volontaires. Vous êtes intéressées? Cliquez ici

SOCODEVI pour des coops engagées en égalité femmes-hommes

Caroline Leblanc, conseillère en égalité femmes-hommes chez SOCODEVI est, elle aussi, venue alimenter la discussion autour de la place des femmes dans le milieu agricole. Avec l’expérience à l’international et l’équipe spécialisée en égalité de l’organisme, on peut dire que SOCODEVI sait comment appuyer les initiatives en leadership féminin.

Pour résumer les propos avancés par Caroline Leblanc, les défis principaux des femmes en agriculture sont :

  • D’être reconnue comme étant des productrices à part entière (non pas seulement comme une aide à leur mari);
  • De faire face à la surcharge de travail qu’entraîne la conciliation travail-famille;
  • D’intégrer des communautés ou des groupes qui ne sont pas nécessairement adaptés à leurs réalités.

Pour surmonter ces défis, plusieurs « clés de succès » ont été établies par l’organisme. Pour garantir la place des femmes dans les postes de pouvoir, il faut (entre autres) :

  • L’engagement ferme de tous les membres des conseils d’administration;
  • L’implication autant des femmes que des hommes;
  • Des formations en leadership destinées aux femmes.

Le rôle de La Coop fédérée

Lors des échanges entre les femmes participantes au Colloque des coopératrices, celles-ci ont toutes contribué à une réflexion stratégique visant à placer les bases d’un tout nouveau plan d’action pour une meilleure représentativité des femmes au sein des conseils d’administration du réseau La Coop.

Cathy Fraser, administratrice au conseil d’administration de La Coop fédérée et responsable de la représentation féminine, était sur place lors de l’évènement pour assurer qu’elle ne laissera pas tomber les agricultrices au cours des prochaines années : « La structure, l’organisation, la gouvernance, l’équité et le savoir-être coopératif sont les valeurs qui guident chacun de mes gestes au sein du conseil d’administration », affirme-t-elle. Tout au long de l’année, elle a comme mission de promouvoir le leadership féminin et d’éduquer sur l’importance de la présence des femmes dans les instances du réseau La Coop.

Ne manquez pas le reportage complet sur le Colloque des coopératrices dans une prochaine édition du Coopérateur.

Portrait de Marianne Lavoie

QUI EST MARIANNE LAVOIE
Marianne est l'adjointe à l'édition au magazine Coopérateur. Diplômée de l’Université Laval en communication publique, elle a également une passion pour la microédition. Elle travaille au Coopérateur depuis septembre 2018.

marianne.lavoie@lacoop.coop

0 Commentaires