La maladie de Lyme : comment la prévenir

par La rédaction

Photo : 123RF

Une nouvelle menace a fait son apparition ces dernières années dans l’est du Canada : la maladie de Lyme. Transmise par la piqûre d’une tique à pattes noires infectée par la bactérie Borrelia burgdorferi, cette maladie difficile à soigner est de plus en plus répandue.

Les tiques à pattes noires sont très petites et vivent généralement dans les forêts, les boisés, les hautes herbes et les broussailles. Elles se logent sur les animaux sauvages, domestiques ou d’élevage ainsi que sur les humains. Les agriculteurs sont donc particulièrement à risque. Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) rapporte que, depuis 2011, le nombre de personnes atteintes a quintuplé. La majorité des personnes infectées au Québec vivent dans les régions de la Montérégie, de la Mauricie, du Centre-du-Québec et de l’Estrie. 

COMMENT SE PROTÉGER

Le MAPAQ conseille aux agriculteurs plusieurs mesures afin de contrer cette maladie.

  • Évitez les zones infestées de tiques.
  • Portez des vêtements qui couvrent votre peau (pantalon long et chandails à manches longues).
  • Insérez le bas de votre pantalon dans vos chaussettes et entrez votre chandail dans votre pantalon.
  • Portez des vêtements de couleur claire (les tiques seront plus facilement repérables).
  • Appliquez un insectifuge avec 20 % et plus de DEET sur la peau et les vêtements.
  • Achetez des vêtements insectifuges (prétraités à la perméthrine).
  • Passez vos vêtements à la sécheuse, à haute température, pendant quelques minutes (le lavage ne garantit pas la mort des tiques).
  • Procédez à un autoexamen après une promenade dans les zones à risque ou à la suite de la manipulation d’animaux ayant ramené des tiques.

SAVOIR RECONNAÎTRE LA MALADIE

Malgré la prévention, vous avez été piqué? Rappelez-vous que toutes les tiques ne sont pas porteuses de la maladie. Retirer la tique dans un délai de 24 à 36 heures peut contribuer à prévenir l’infection (pour la manière de la retirer adéquatement : bit.ly/RetirerTique). Toutefois, si vous remarquez, dans les jours suivant la piqûre, une éruption cutanée (en forme de cercle rouge), pouvant être accompagnée de signes grippaux (fièvre, fatigue, maux de tête, raideurs dans la nuque), consultez un médecin sans tarder. Pour plus d’information : bit.ly/MAPAQMaladieLymePrevention.

(MAPAQ, Prévention au travail)

 

Portrait de La rédaction

0 Commentaires