Ferme Poulin et Faucher : Pour s’améliorer à chaque lot

par Patrick Dupuis
Français

Pour Jean-Luc Poulin et Martine Faucher, l’élevage est une passion. Ils essaient toujours de performer le plus possible.

S’améliorer à chaque lot. Voilà le mot d’ordre de Jean-Luc Poulin et Martine Faucher, propriétaires d’une ferme porcine à Saint-Côme–Linière, en Beauce. Quels sont leurs principaux indicateurs? Le gain et la mortalité. Plus du premier, moins du deuxième.

Portrait de Patrick Dupuis

QUI EST PATRICK DUPUIS
Patrick est rédacteur en chef adjoint au magazine Coopérateur. Agronome diplômé de l’Université McGill, il possède également une formation en publicité et en développement durable. Il travaille au Coopérateur depuis plus de vingt ans.

patrick.dupuis@lacoop.coop

Read More…

Porcelets sains pour la Ferme Roch Gosselin

par Étienne Gosselin
Français

François Gosselin gère les fermes, alors que son frère Patrick s’occupe des 275 ha de terre et de la machinerie. Leur mère, Suzanne Noël, tient encore la comptabilité et le secrétariat, tandis que leur père, Roch, fait divers travaux et achète les grains pour approvisionner la moulange.

 

Portrait de Étienne Gosselin

QUI EST ÉTIENNE GOSSELIN
Étienne collabore au Coopérateur depuis 2007. Agronome et détenteur d’une maîtrise en économie rurale, il œuvre comme pigiste dans la presse écrite et électronique. Il habite Stanbridge East, dans les Cantons-de-l’Est.

Read More…

Qualité de la viande et performance grâce à la tomographie

par Sophie Blanchette
Français

Grâce à la tomographie assistée par ordinateur (CT scan), nous pouvons trouver, dans la population actuelle de nos animaux reproducteurs, ceux qui répondent aux besoins de carcasse en élevage et de qualité de la viande pour le commerce.

Portrait de Sophie Blanchette

QUI EST SOPHIE BLANCHETTE

Sophie est doctorante en génomique fonctionnelle chez Olymel.

sophieblanchette@olymel.com

Read More…

Ferme D. Beauchesne, toujours au sommet

par Patrick Dupuis
Français

Transfert en cours, résultats de haut niveau, rentabilité élevée. Comment la Ferme D. Beauchesne s’y prend-elle?

« Quand le prix est moins bon, les performances de nos élevages nous aident à nous tirer d’affaire; c’est l’avantage d’être performants », dit Daniel Beauchesne, copropriétaire avec son fils Francis de l’entreprise de Sainte-Marie-de-Blandford.

Portrait de Patrick Dupuis

QUI EST PATRICK DUPUIS
Patrick est rédacteur en chef adjoint au magazine Coopérateur. Agronome diplômé de l’Université McGill, il possède également une formation en publicité et en développement durable. Il travaille au Coopérateur depuis plus de vingt ans.

patrick.dupuis@lacoop.coop

Read More…

Du porc de proximité à la boucherie La Fesse Gauche!

par La rédaction
Français

La boucherie La Fesse Gauche, située à Saint-Narcisse-de-Beaurivage, offre dorénavant du porc produit localement par des élevages de La Coop Seigneurie.

D’une part, dans le nom, il y a l’idée de proximité, s’inspirant de l’expression « de la fesse gauche ». Ce nom reflète la confiance et l’authenticité du service et des produits. D’autre part, la connotation porcine fait référence à l’expertise reconnue de La Coop Seigneurie dans ce secteur d’activité.

Portrait de La rédaction

Read More…

Tomographie par ordinateur: nouvelle technologie en sélection génétique

par Marquis Roy
Français

Les utilisateurs de la génétique ALPHAGENE auront accès à de la semence Duroc et à des truies hybrides plus performantes grâce à une technologie qui a depuis longtemps fait ses preuves en médecine humaine. L’utilisation d’un tomodensitomètre (scanner) permet maintenant de connaître la composition exacte en muscle, gras et os des géniteurs.

Portrait de Marquis Roy

QUI EST MARQUIS ROY
Marquis Roy est diplômé en agronomie et membre de l'ordre des agronomes. Il est directeur technique en production porcine chez Olymel.

marquisroy@olymel.com

Read More…

Espace à la trémie: évoluer avec l’animal

par Marquis Roy
Français

Photo : L’espace offert par des trous de 14 pouces de largeur convient bien aux porcs lourds.

La dernière décennie a vu le poids d’abattage des porcs au Québec passer de 107 kg de poids vif, en 2004, à près de 132 kg en 2016. Les 25 kg de poids supplémentaire se traduisent entre autres par des épaules plus larges, ce qui détermine ultimement la largeur nécessaire pour un espace mangeoire.

Portrait de Marquis Roy

QUI EST MARQUIS ROY
Marquis Roy est diplômé en agronomie et membre de l'ordre des agronomes. Il est directeur technique en production porcine chez Olymel.

marquisroy@olymel.com

Read More…

ALPHAGENE, nouveau nom pour la génétique porcine

par La rédaction
Français

C’est à l’occasion du méchoui de la Filière porcine coopérative, qui s’est tenu le 5 août dernier, à Sainte-Croix dans la MRC de Lotbinière, que la nouvelle image de marque de la génétique porcine a été dévoilée en primeur. Ainsi, dans quelques semaines, Sogeporc deviendra ALPHAGENE.

Cette annonce a été faite en présence de tous les précieux partenaires de la Filière. Le développement de cette génétique n’aurait pas eu lieu sans leur contribution.

Portrait de La rédaction

Read More…

Reprise du prix du porc

par Affaires économiques
Français

Photo : Jean-François Monier 

Le prix moyen du porc au Québec a poursuivi sa hausse après la chute rapide observée au courant des mois de mars et d’avril 2017. La semaine dernière, ce rebondissement s’est fixé à 189,50 $/100 kg, atteignant ainsi le même niveau qu’il y a un an, au cours de cette période. De plus, les perspectives de marché à terme du porc sont positives jusqu’au mois d’août, avant le redémarrage du cycle à la baisse des prix.

                           

Read More…

Revenus agricoles: le Québec en bonne situation financière

par Affaires économiques
Français

Statistique Canada a rendu public, la semaine dernière, des données sur les recettes monétaires et les revenus agricoles. Il en ressort que le Québec, en 2016, a affiché la plus forte croissance comparativement aux autres provinces canadiennes.

Le revenu net réalisé est en augmentation continue au pays. Il s’est accru de 7,6 % en 2016. Cette croissance est principalement attribuable à la modeste hausse des recettes monétaires agricoles et à la baisse des dépenses d’exploitation.

                           

Read More…

Pages