É.-U.: Les producteurs, premières victimes de la crise des opiacées

par Nicolas Mesly
Français

Crédit photo : 123rf

« Je suis un fermier un peu naïf. Je ne connaissais pas l’ampleur de la crise des opiacés, jusqu’à ce qu’un de mes employés soit touché », raconte Dan Krouse, propriétaire de l’entreprise Midwest Poultry Services, basée en Indiana. Celle-ci se classe au 9e rang des producteurs de poulets aux États-Unis et compte 560 employés.

Portrait de Nicolas Mesly

QUI EST NICOLAS MESLY
Agronome de formation, il a débuté sa carrière en journalisme agricole avant de devenir attaché de presse et assistant spécial du ministre de l’Agriculture du Canada. Nicolas est retourné au journalisme après avoir été secrétaire commercial à l'ambassade canadienne au Venezuela. Globe-trotter, sa spécialité est de cerner les grands enjeux agroalimentaires et écologiques. 

Read More…