Le prix du porc en déclin

par Affaires économiques
Français

Dans ses prévisions pour le secteur des viandes en 2017, Rabobank avait anticipé une faiblesse des prix du porc en raison de l’excédent de l’offre sur le marché international. Au Québec, après un sommet record du prix jusqu’à la fin du mois de février, le prix moyen du porc a entamé une chute plus rapide comparativement à la moyenne des cinq dernières années pendant cette même période. Ces fluctuations exercent des pressions sur les revenus des producteurs.

                           

Read More…