VIVACO investit dans ses centres de rénovation

par La rédaction

Crédit photo : Google

Malgré un marché de la construction résidentielle au ralenti au Québec, VIVACO groupe coopératif investit dans ses centres de rénovation BMR pour demeurer le leader dans sa région en produits de construction, de rénovation et de décoration.

En 2016, plusieurs investissements ont été faits notamment dans les succursales de Disraeli, Saint-Ferdinand, Plessisville et Saint-Léonard-d’Aston. En plus, deux nouvelles succursales se sont ajoutées, soit Saint-Jacques-de-Leeds et Ham Nord, ce qui porte à 13 le nombre de succursales BMR-VIVACO sur les territoires des Bois-Francs et des Appalaches.

À Thetford Mines

Bien que quelques améliorations aient été réalisées dans le centre de rénovation de Thetford Mines en 2016, VIVACO compte y investir, sur une période de 12 à 18 mois, plus de 300 000 $ « afin d’offrir une expérience client inégalée ».

Ainsi, d’ici le printemps prochain, VIVACO procédera au réaménagement complet de l’aire de vente de la succursale. Sans réduire la quantité de produits offerts, elle optimisera l’espace de vente afin qu’il reflète davantage les nouvelles tendances du commerce de détail, et se rapprochera du nouveau concept établi par BMR. 


À lire aussi :
BMR segmente ses bannières


Pour les gens de VIVACO, le magasin idéal aujourd’hui est à grandeur humaine. « On doit être près de nos clients afin qu’ils soient conseillés adéquatement et surtout qu’ils trouvent le produit dont ils ont besoin », mentionne Stéphane Moisan, gérant de cette succursale. Il estime qu’une aire de vente d’environ 2045 m2 (22 000 pi2) est la superficie idéale pour atteindre les objectifs de la succursale.

Tous les départements de la quincaillerie, en passant par l’outillage, la décoration, la peinture, l’électricité, ainsi que la section entrepreneurs et projets majeurs, seront revus et remis au goût du jour. Sans diminuer le nombre de produits offerts, l’aire de vente actuelle sera réduite et libérera un espace pour un commerce de détail complémentaire. Cet espace sera disponible dès l’été 2017.

Portrait de La rédaction

0 Commentaires