Brunch de la coopération en intercoopération

par La rédaction

Photo : François Drainville, président de La Coop Agrivert; Hugo Girard, ambassadeur BMR; Sylvain Poirier, directeur principal marchés agricole et agroalimentaire de Desjardins Entreprises; et Robert Perreault, président de La Coop Profid’Or

La Coop Profid’Or, La Coop Agrivert et Desjardins Entreprises ont tenu, le 16 octobre dernier, la quatrième édition du Brunch de la coopération, réunissant plus de 200 producteurs agricoles et employés des coopératives, au Centre Saint-Jean-Bosco, à Saint-Charles-Borromée, près de Joliette. Organisée dans le cadre de la semaine de la coopération, cette activité a pour but de souligner l’importance du modèle coopératif dans la vie des producteurs agricoles de la Mauricie, de Lanaudière et des Laurentides.

La journée s’est ouverte sur le discours de François Drainville, président de La Coop Agrivert. Il a souligné l’importance du réseau La Coop pour l’économie québécoise, avec son chiffre d’affaires de plus de 9 G$, ses 100 000 membres et ses quelque 16 000 emplois, principalement en région.

Sylvain Poirier, directeur principal marchés agricole et agroalimentaire chez Desjardins Entreprises, a quant à lui expliqué l’importance de l’agriculture pour Desjardins. C’est également M. Poirier qui a présenté le conférencier de la journée, Hugo Girard, bien connu pour sa carrière d’homme fort, d’ambassadeur BMR et animateur de télévision.

M. Girard a invité chacun à prendre conscience de son plein potentiel. Selon lui, il n’y a de limites que celles que l’on s’impose. La réussite dépend de soi et de sa propre volonté d’agir, soutient-il. Il l’a d’ailleurs démontré par son propre parcours d’homme fort et sa carrière d’athlète professionnel à l’international.

Robert Perreault, président de La Coop Profid’Or, a conclu cette journée : « Nous devons être fiers de transmettre notre passion pour l’agriculture et la coopération, car peu d’entreprises ont quotidiennement un impact dans la vie des gens. » M. Perreault fait ainsi référence au fait que, tous les jours, les gens se nourrissent, et ces produits proviennent toujours de l’agriculture.

Portrait de La rédaction

0 Commentaires