• Travaillant pour une entreprise du secteur manufacturier alimentaire, nous essayons présentement d'établir une symbiose industrielle avec une start-up qui opère en entomoculture et qui pourrait utiliser nos résidus organiques à cette fin. Malheureusement pour l'instant les fonds ou aides financières disponibles sont inexistantes afin de supporter ces symbioses ou ces efforts. À envisager très prochainement par nos gouvernements…