Secteur laitier: retombées économiques en croissance

par Affaires économiques

Les retombées économiques du secteur laitier sont en augmentation depuis 2013, tant en ce qui concerne la création ou le maintien des emplois, la contribution au PIB et les recettes fiscales. Telle est la conclusion de la plus récente étude d’Écoressources rendue publique, le 30 septembre dernier, par les Producteurs de lait du Canada.

En effet, malgré la baisse du nombre de fermes laitières, on observe des gains de productivité. En 2015, la production totale de lait est chiffrée à environ 82 millions d’hectolitres. Une croissance de 5 % depuis 2013. Aussi, selon Écoressources, en 2015, la contribution de l’industrie laitière au PIB total s’est élevée à 19,9 milliards $, soit une augmentation de 5 % depuis 2013. Le secteur a aussi permis le maintien de près de 221 000 emplois ainsi que 3,8 milliards $ en revenus de taxation pour les divers paliers de gouvernement.

Au Québec, l’industrie laitière participe au maintien de 81 997 emplois; contribue pour 6,3 milliards $ au PIB, et 1,3 milliard $ en revenus fiscaux. Précisons qu’au Québec, 40 % des retombées économiques sont générées par la production, contre 30 % par la transformation.

La contribution du secteur laitier à l’économie du pays est considérable. De plus, les activités de l’industrie sont effervescentes particulièrement dans les provinces du Québec et de l’Ontario. Rappelons que le Québec et l’Ontario comptent ensemble pour près de 90 % des fermes laitières du Canada.

De 2009 à 2015, l’industrie laitière canadienne a connu une croissance de ses activités qui s’est traduite par une hausse de 26 % de ses ventes, soit 29 % pour la production et 24 % pour la transformation.

Certes, les producteurs et les associations de transformateurs laitiers sont parvenus, en juillet dernier, à un accord de principe pour une stratégie nationale des ingrédients laitiers. Cependant, les producteurs sont toujours en attente des actions du gouvernement fédéral concernant ce dossier chaud.

                           

0 Commentaires