Olymel a les atouts pour servir St-Hubert et Cara

par La rédaction

Le 30 mars, nous apprenions que St-Hubert était vendue à l’ontarienne Cara.

Cette entreprise, qui cumule 125 ans d’histoire, possède entre autres les chaînes Swiss Chalet et Harvey's.

Olymel entretient depuis fort longtemps des relations d’affaires avec St-Hubert qui a toujours privilégié les produits du Québec. En sera-t-il de même avec Cara?

Réjean Nadeau, président-directeur général d’Olymel, affirme que l’entreprise qu’il dirige fournit également Cara.

« Olymel est un des joueurs les plus importants au pays, dit-il. Nos capacités d’abattage, de découpe, de production, de R et D, d’innovation, de vente et de distribution, tant dans le secteur du porc que dans celui de la volaille, sont uniques au Canada et représentent un atout enviable pour Olymel et toute sa clientèle. En considérant la qualité des installations et des services offerts par Olymel, j'ai confiance de voir notre relation d’affaires avec Cara se poursuivre, ou même s’intensifier. »

Par ailleurs, 11 millions $ ont été investis en 2015 à l’usine de surtransformation de volaille de Sainte-Rosalie pour en accroître la capacité de 40 %, mentionne M. Nadeau dans une entrevue publiée dans le Coopérateur d’avril pour souligner les 25 ans de l’entreprise. [Lire l'entrevue complète]

Olymel envisage d’annoncer d’autres projets d’investissements en 2016.

 

Portrait de La rédaction

0 Commentaires