Olymel investit 8,1 millions $ à Trois-Rivières

par La rédaction

Le nouvel investissement permettra de doubler la superficie de l’usine La Fernandière, la faisant passer de 2200 m2 (24 000 pi2) à plus de 4200 m2. Elle disposera ainsi de plus d’espace pour ses opérations de production, mais également pour ses besoins d’entreposage.

La Fernandière produit et commercialise des saucisses sous cette marque et produit également des saucisses fraîches et à déjeuner pour les marques Olymel et Lafleur, ainsi que pour des marques privées.

L’usine reprendra également la fabrication de pains de viande, un produit qu’elle avait cessé d’offrir, mais qui est toujours en demande.


À lire aussi :
Olymel investit 2 millions $ à Red Deer


La réalisation de ce projet permet de consolider plus de 200 emplois, tout en faisant passer la capacité de production annuelle de l’usine de 14 millions de kilos à près de 20 millions.

« En réalisant cet investissement important, La Fernandière se donne les moyens de mieux répondre à une demande qui ne se dément pas dans le segment de marché des saucisses, a déclaré le président-directeur général d’Olymel, Réjean Nadeau. C’est un investissement nécessaire pour accroître sa position concurrentielle et répondre encore mieux aux demandes de ses clients partout au Canada. »

Olymel a acquis l’usine de La Fernandière en juin 2016. Depuis un an, le nombre d’employés de La Fernandière est passé de 80 à plus de 200 et les investissements réalisés dans l’entreprise totalisent plus de 10 millions $.

0 Commentaires