L'agriculture canadienne en santé financière

par Affaires économiques

Crédit photo : iStock

Financement Agricole Canada a rendu public ce matin une étude sur les Perspectives concernant les actifs et la dette agricoles pour 2016-2017, le plus important rapport annuel, selon Jean-Philippe Gervais. Voici les conclusions qui en découlent.

Selon cette étude, l’agriculture au Canada est bien positionnée sur le plan financier malgré certains défis qui pointent à l’horizon. En effet, FAC prévoit une stagnation de revenus agricoles dans les prochaines années ainsi que la réduction de la hausse de la valeur des terres agricoles.

Le rapport indique que la dette agricole totale a augmenté plus rapidement que l’actif total en 2015, pour la première fois en six années. Cependant, malgré cette hausse, le ratio d’endettement reste faible à 15,5 % en 2015 comparativement à la moyenne historique sur 15 ans qui est de 16,7 %. Pour Jean-Philippe Gervais, ce faible ratio d’endettement est avantageux pour les exploitations agricoles et donne de la flexibilité financière pour des occasions d’affaires en cas d’investissements dans l’innovation, la productivité, l’expansion, etc.

Le rapport prévoit aussi qu’à court terme, la hausse de la valeur des terres agricoles devrait ralentir et se stabiliser dans la durée. 

Enfin, bien que la valeur des terres agricoles ait progressé plus rapidement que les recettes des cultures au cours des dernières années, FAC anticipe que les risques financiers demeureront bas en raison des perspectives des taux d’intérêt et des recettes agricoles qui resteront favorables.

 

                           

0 Commentaires