La Chine croule sous les stocks de maïs

par Affaires économiques

Source : USDA, nos calculs

Sur le même sujet :
Productions animales en Chine : impact sur le marché des grains


Le département de l’Agriculture américain (USDA) a récemment révisé son estimation des stocks de maïs en Chine, qui passent de 90 millions de tonnes… à presque 115 millions de tonnes!

Une correction qui équivaut à deux fois toute la production annuelle de maïs au Canada. La Chine a suffisamment de maïs pour combler ses besoins intérieurs pendant une demi-année, avec 60 % de tous les stocks mondiaux.

Ces immenses stocks sont causés par la politique du gouvernement chinois, qui vise à soutenir les producteurs de grains en établissant un prix plancher pour le maïs. Pour maintenir ce prix plancher, nettement plus élevé que le prix international, le gouvernement achète le maïs et l’accumule dans les silos. Le problème, c’est qu’il ne trouve pas d’acheteurs pour écouler son précieux grain jaune. Les meuneries se tournent vers d’autres grains moins dispendieux, comme le sorgho et l’orge.

Plusieurs observateurs s’interrogent sur les intentions futures du gouvernement pour remédier à la situation. S’il décide d’écouler ses surplus, comme au début des années 2000, les conséquences seront importantes sur le marché et les flux commerciaux. 


Sur le même sujet :
Productions animales en Chine : impact sur le marché des grains

                           

0 Commentaires