Fonterra à la rescousse de ses membres

par Affaires économiques

Cours du marché obligent, au cours de la prochaine année la coopérative néo-zélandaise Fonterra prévoit payer le lait de ses membres environ la moitié du niveau record atteint il y a deux ans.

Selon la revue The Economist, le ralentissement économique chinois, la suppression définitive des quotas laitiers européens et l’embargo russe expliquent largement l’actuelle dynamique des marchés.

En guise de soutien à ses membres, Fonterra leur offre un prêt proportionnel à la quantité de lait vendue à la coopérative entre juin et décembre. Plus encore, Fonterra milite en faveur de l’instauration de mécanismes de régulation des stocks publics.

                           

0 Commentaires