Fertilisants : un marché en bouleversement

par Affaires économiques

Crédit photo : YouTube/farmer28290

Après la forte consolidation des entreprises de l’industrie agrochimique observée ces derniers mois – fusion de Dowchemical et Dupont, en décembre dernier, et celle de Syngenta et ChemChina plus récemment – le marché des fertilisants est, lui aussi, en bouleversement.

Après une baisse des ventes et des profits, la société d’engrais Mosaic a annoncé une réduction de sa production canadienne de phosphate ces deux derniers mois, malgré une baisse des coûts de production de près de 17 % dans le pays, en conséquence de la valeur du huard.

Par ailleurs, la compagnie PotashCorp a prévu son année la plus sombre depuis une décennie. Agrium présage, quant à elle, des bénéfices plus faibles en 2016.

Dans ces conditions économiques difficiles, la société d’engrais américaine Mosaic a annoncé qu’elle est à la recherche d’acquisitions, afin de s’adapter au cycle bas des matières premières.

Selon les prévisions de la semaine dernière, la compagnie envisage encore des prix de vente bas pour la potasse et le phosphate au cours du présent trimestre.

Selon Mosaic, les prix des engrais ont baissé en raison de la force du dollar américain, qui rend le phosphate et la potasse plus chers sur les marchés d’exportation, tels que le Brésil et l’Inde. De plus, l’accélération de la concurrence sur les marchés clés, comme la Chine, l’Inde et la Biélorussie, implique une augmentation de l’offre.

Dans ce contexte, les prix sont appelés à baisser davantage.

                           

2 Commentaires

  1. Êtes-vous sûr que vous ne vous êtes pas trompé de nom pour l'acheteur de Syngenta? Selon Reuters, c'est ChemChina. De plus, il manque aussi Cargill qui a cessé sa vente d'intrants dans les pays de la mer Noire.