Protégez vos cultures, protégez votre santé!

par Patrick Dupuis

Crédit photo : Étienne Gosselin

Nous ne pouvons ignorer les dangers que les pesticides peuvent poser à notre santé et à l’environnement. Comment assurer notre protection et celle de notre milieu de vie lors de la manipulation et de l’application de ces produits? Quelques conseils à garder en tête.

 

Gestion intégrée et lutte alternatives

D’abord, est-il absolument nécessaire d’avoir recours aux pesticides? Dans son diagnostic, l’agronome évaluera les problèmes phytosanitaires, les approches culturales, ainsi que les méthodes préventives et alternatives de lutte contre les ennemis des cultures. La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) recommande, « avant d’utiliser des pesticides, de considérer d’abord les moyens de lutte alternatifs, telle la lutte mécanique, thermique ou biologique ».

(Source : CNESST

 

Respect des consignes de sécurité

Si des pesticides doivent être utilisés, la CNESST suggère « de choisir les produits les moins nocifs pour la santé [en vérifiant auprès de son agronome ou en consultant des outils tel SAgE pesticides, d’obtenir et de consulter les étiquettes et les fiches de sécurité des produits, et de porter les équipements de protection individuelle requit ». On trouvera notamment de l’information sur les traitements phytosanitaires et les risques associés, sur les matières actives et leurs effets toxiques, sur les produits commerciaux et leurs caractéristiques, ainsi que sur l’utilisation rationnelle et sécuritaire des pesticides.

 

Équipement de protection individuelle

L’utilisation des pesticides présente des risques pour la santé. Il importe de porter un équipement de protection individuelle approprié quand on manipule ces produits. Votre expert-conseil peut vous recommander les équipements de protection les plus appropriés selon le produit utilisé. Le site Web de l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail recommande des pratiques sécuritaires. On y traite des effets sur la santé des pesticides ainsi que de la protection des voies respiratoires, du corps, de la peau et des mains.

(Source : IRSST)

 

Transport, gestion des contenants et résidus

La manipulation des pesticides exige de faire preuve de vigilance et d’adopter des mesures de sécurité adéquates au moment du transport, de la préparation de la bouillie, du rinçage des contenants et du pulvérisateur, de la récupération et du recyclage des contenants, ainsi que de l’élimination des résidus.

(Source : MAPAQ

 

Entreposage des pesticides

Ce n’est pas tout de se protéger quand on utilise des pesticides; il faut aussi, une fois leur application terminée, les entreposer en lieu sûr.

Dans le site ci-dessous, on décrit la méthode d’entreposage sécuritaire (type de bâtiments et normes) et la règle à suivre en matière d’étiquetage des produits transvidés. Les moyens de prévention – aération des lieux et équipement de protection individuelle à porter – y sont également précisés.

(Source : MAPAQ

 

En cas d’urgence, si vous ressentez des malaises (irritations, vomissements, étourdissements) lors d’une forte exposition ponctuelle, par exemple, n’hésitez pas à contacter le Centre antipoison du Québec (1 800 463-5060).

 

Le saviez-vous?

Vos marchands BMR possèdent tous les équipements requis pour assurer votre protection et celle de l’environnement lorsque vous manipulez et utilisez des pesticides.

Portrait de Patrick Dupuis

QUI EST PATRICK DUPUIS
Patrick est rédacteur en chef adjoint au magazine Coopérateur. Agronome diplômé de l’Université McGill, il possède également une formation en publicité et en développement durable. Il travaille au Coopérateur depuis plus de vingt ans.

patrick.dupuis@lacoop.coop

0 Commentaires