Nouveau conservateur Enersile Duo

par Brigitte Lapierre

On note, ces dernières années, l’utilisation croissante de produits comportant une combinaison d’espèces de bactéries. Le nouvel inoculant Enersile Duo n’y fait pas exception. 

Enersile Duo a été lancé par La Coop fédérée en février dernier. Il est offert pour la récolte des ensilages de maïs de 2015. Enersile Duo est composé de trois espèces distinctes et de souches exclusives : Lactobacillus buchneri (bactéries hétérofermentaires) ainsi que Lactobacillus plantarum et Enterococcus faecium (bactéries homofermentaires).

Les hétérofermentaires, grâce à leurs produits de fermentation, assurent que les ensilages ne chauffent pas lorsqu’ils sont exposés à l’air, tandis que le seul produit de fermentation provenant des homofermentaires (l’acide lactique) permet, en abaissant le pH rapidement, de préserver la matière sèche et ainsi de disposer d’un ensilage de meilleure qualité. On voit donc l’avantage de combiner bactéries homofermentaires et hétérofermentaires : on obtient un ensilage de très haute qualité, qui ne chauffe pas lorsqu’il est exposé à l’air.

La recherche

L’objectif de la recherche scientifique que nous avons effectuée était d’évaluer l’effet de l’additif Enersile Duo sur la stabilité aérobie du maïs-ensilage et sur l’inhibition de la croissance des levures. Les deux hybrides utilisés étaient l’Elite 20T06 et l’Elite 12E25.

La teneur en matière sèche lors de la récolte était similaire pour l’ensilage traité et le non traité.

Les résultats

La température de l’ensilage non traité a dépassé de 2 °C la température ambiante après 8 jours, alors que pour l’ensilage traité, il a fallu 13,8 jours pour atteindre ce seuil. La différence entre les deux traitements, en matière de stabilité aérobie (définie comme le temps requis pour que la température de l’ensilage atteigne 2 °C au-dessus de la température de l’air ambiant), est très significative (p<0.0001) (voir le graphique 1).

Des résultats similaires en matière de stabilité aérobie ont été obtenus avec l’hybride Elite 12E25.

Les acides de fermentation (sur une base de matière sèche)

Sur le plan statistique, la teneur en acide acétique n’est pas différente pour les deux ensilages (0,66 % pour l’ensilage non traité et 0,60 % pour le traité). Il en est de même pour l’acide butyrique (0,08 % pour le non traité et 0,15 % pour le traité). Par contre, Enersile Duo a entraîné une production d’acide lactique beaucoup plus importante pour le traité (4,06 %) comparativement au non traité (2,91 %).

La croissance des levures est considérablement différente dans les deux ensilages. On remarque qu’elle a été inhibée dans l’ensilage traité (6 UFC/g), mais pas dans le non traité (53 426 UFC/g).

Des résultats similaires en matière de pH, d’acides de fermentation et de croissance des levures ont été obtenus avec l’hybride Elite 20T06.

Le traitement avec Enersile Duo améliore de façon très significative la stabilité aérobie du maïs ensilage. De plus, Enersile Duo inhibe la croissance des levures de manière significative. Grâce à cette nouvelle formulation, les producteurs agricoles profiteront d’avancées technologiques.

Consultez le site ELITE pour en apprendre davantage.

Vous pouvez lire l'article complet dans l'édition imprimée du Coopérateur édition de juillet-août 2015.

Portrait de Brigitte Lapierre

QUI EST BRIGITTE LAPIERRE
Brigitte est agronome et conseillère spécialisée en plantes fourragères, conservateurs d'ensilage et céréales à La Coop fédérée.

brigitte.lapierre@lacoop.coop

 

0 Commentaires