La filière avicole veut réduire l’usage des antibiotiques

par Patrick Dupuis

Photo : Michel Carrier, doyen de la faculté de médecine vétérinaire, Martine Boulianne, vétérinaire et chercheure principale du projet, Pierre Breton, député fédéral, Shefford, Pierre-Luc Leblanc, président des Éleveurs de volailles du Québec.

Le réseau La Coop participe à des recherches pour réduire l’usage des antibiotiques, à titre préventif, dans l’élevage de poulet et de dindon. Le 14 septembre, le gouvernement fédéral a annoncé un investissement de 690 000 $ aux Éleveurs de volailles du Québec afin d'aider l'industrie québécoise de la volaille à réduire l'utilisation de ces antibiotiques.

Tous les partenaires de la filière y mettront du leur : couvoiriers, meuniers, l’AQINAC, La Coop fédérée, les Éleveurs de volailles et la Chaire de recherche avicole de la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal.

C’est la Chaire avicole, sous la direction de la Dre Martine Boulianne, qui évaluera, dans le cadre d’un projet de recherche de cinq ans, déjà amorcé en 2015, différentes stratégies alternatives aux antibiotiques et leurs effets sur les performances des élevages.

« Nos essais porteront également sur une meilleure compréhension des maladies, particulièrement la colibacillose et l’entérite nécrotique, et permettront, dans un dernier volet, le transfert technologique et la diffusion des résultats, a fait savoir Martine Boulianne. Bien sûr, on cherche des solutions économiquement viables pour les producteurs. »

« Le gouvernement du Canada est conscient que l'utilisation d'antibiotiques en agriculture préoccupe de plus en plus les consommateurs, a indiqué Pierre Breton, député de Shefford, et membre du Comité permanent de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire à la Chambre des Communes. La santé des élevages et la qualité des produits qui leur sont offerts sont prioritaires. C’est pourquoi nous donnons notre appui au secteur avicole québécois pour poursuivre ses recherches visant à réduire l'utilisation des antibiotiques dans l'élevage du poulet, ce qui favorisera la santé publique, de même que la prospérité des producteurs et de tous les Canadiens. »

« Le Québec compte 733 producteurs de poulets et 136 producteurs de dindons. Et le poulet est la viande la plus consommée au Canada, a fait savoir Pierre-Luc Leblanc, président des Éleveurs de volailles du Québec. Ces recherches permettront d’améliorer encore davantage la qualité des volailles que nous produisons. »

Le réseau La Coop participera aux essais à titre de couvoirier, de fournisseur d’aliments, ainsi que de producteur, en mettant certaines de ses infrastructures d’élevage à la disposition du projet.

Portrait de Patrick Dupuis

QUI EST PATRICK DUPUIS
Patrick est rédacteur en chef adjoint au magazine Coopérateur. Agronome diplômé de l’Université McGill, il possède également une formation en publicité et en développement durable. Il travaille au Coopérateur depuis plus de vingt ans.

patrick.dupuis@lacoop.coop

0 Commentaires