La Coop fédérée, membre de CRF depuis 50 ans

par La rédaction

La Coop fédérée souligne cette année ses 50 ans à titre de membre de Cooperative Research Farms (CRF), l’un des plus grands réseaux de recherche privée au monde, et active depuis 1954.

Ce réseau de coopératives travaille à fournir à ses membres les plus récentes technologies en matière d’alimentation animale dans les secteurs lait, bœuf, porc, poulet et cheval.

En tant que membre, La Coop fédérée participe à la détermination et à la direction des recherches et des projets à long terme, conçoit des essais spécifiques selon les objectifs des membres, fait du réseautage avec des experts de l’industrie en matière de nutrition et de production d’aliments. Elle contribue ainsi aux technologies brevetées et aux marques de commerce de CRF tout en ayant accès aux 3161 recherches exclusives de CRF.

Plusieurs chercheurs et nutritionnistes de La Coop fédérée occupent des fonctions clés dans cette organisation, dont Michel Brosseau, conseiller spécial à la haute direction, qui est actuellement président du conseil d’administration de CRF.

« Notre partenariat de longue durée avec CRF et la nature collaborative de l’organisation, où la coopération et le partage de l’information sont très valorisés, ont joué un rôle dans nos projets en recherche et développement des cinq dernières décennies », a déclaré Gaétan Desroches, chef de la direction de La Coop fédérée.

« En plus des projets de recherche et la possibilité d’échanger des idées avec les meilleures entreprises d’alimentation animale, nous avons une vision globale des différents marchés et pouvons bénéficier de l’expérience et des meilleures pratiques de nos partenaires, acquises au fil des années », poursuit Sébastien Léveillé, vice-président exécutif de la Division agricole.

CRF est une organisation multinationale comprenant des fabricants d’aliments en Amérique du Nord et en Europe. En 62 ans, les membres de CRF ont effectué conjointement des milliers de recherches en nutrition et en régie animale au bénéfice de leurs clients.

Portrait de La rédaction

0 Commentaires