Jessica Landry, jeune relève de la Ferme Landrynoise

par La rédaction

Jessica est une jeune femme passionnée qui n’a pas peur des défis. À 23 ans, elle est la relève de la plus grosse exploitation laitière au Québec, la Ferme Landrynoise, située à Saint-Albert, dans le Centre-du-Québec.

Déjà, en secondaire 2, l’idée de reprendre l’entreprise familiale faisait son chemin dans la tête de la jeune adolescente. À la fin de ses études secondaires, Jessica choisit d’aller étudier en production laitière à Saint-Hyacinthe.

En 2012, diplôme d'études professionnelles (DEP) en poche, elle arrive officiellement à la ferme pour prêter main-forte aux actionnaires actuels, soit son père Carl et ses 2 oncles, Daniel et Éric. Son frère Steven, présentement aux études en mécanique agricole, viendra les rejoindre dès qu’il aura complété sa formation. 


À lire aussi :
Ferme Lorka, version 2017


Partage des tâches

Jessica adore la génétique, c’est donc elle qui gère tout ce volet depuis son arrivée à ferme. Et elle y travaille constamment pour améliorer son troupeau. Elle s’occupe également de superviser les visites des vétérinaires et de gérer les vêlages. Son père Carl, président de l’entreprise, est responsable des champs et de la main-d’œuvre. Son oncle Daniel prend en charge tout ce qui a trait à la robotique, à l’électricité et à la main-d’œuvre à l’étable, alors que son oncle Éric s’occupe du transport du lait, en plus d’appuyer ses frères dans diverses tâches.

Ferme Landrynoise peut également compter sur une dizaine d’employés pour effectuer les périodes de traite au robot, la gestion du troupeau, la mécanique, les travaux aux champs, la comptabilité, etc.

Ferme Landrynoise

L’entreprise possède 1620 ha (4000 acres) de terre, un troupeau de 2500 têtes, dont 1100 vaches en lactation, pour une production totale de 39 000 litres par jour.

Pour loger son troupeau, la ferme compte 6 bâtiments : 2 étables à taures, 2 étables à vaches, 1 étable à vaches taries et préparation au vêlage ainsi qu’une pouponnière.

Elle compte également 22 robots de traite, un plan de séchage et sa propre citerne servant à transporter le lait produit quotidiennement.

La construction d’un nouveau complexe de 599 unités animales se fera prochainement et, pour ce faire, l’ajout de 2 robots sera nécessaire.

Vision d’entreprise

Jessica ne détient aucune part pour l’instant et ça lui convient parfaitement. Elle est encore jeune et a du temps devant elle. À court terme, après l’investissement dans le nouveau complexe, plutôt que de continuer l'expansion de l'entreprise, la famille Landry en maximisera l’efficacité.


À lire aussi :
Diane Manseau : 5e génération dans la ferme familiale 


Temps libre

Jessica fait partie du groupe Leader plus qui est composé exclusivement de jeunes de la relève agricole. Ce groupe leur permet d’échanger sur leur quotidien, leur réalité et les défis qui les attendent. De plus, étant très active, Jessica pratique plusieurs sports comme le hockey, le deck-hockey, le baseball et le volleyball. Lorsqu’elle le peut, elle apprécie également aller se reposer au chalet familial, à La Tuque.

Programme Action relève Coop

C’est son expert-conseil de VIVACO groupe coopératif, Guy Laroche, qui lui a parlé du programme d’activité Action relève coop, dont les objectifs sont multiples, tant pour les participants que la coopérative, soit mieux connaître leur entreprise, échanger sur les défis de l’agriculture de demain, rencontrer et créer des liens avec d’autres jeunes de la relève, et se sensibiliser à leurs préoccupations afin de mieux connaître leurs attentes.

Guy l’a fortement incité à s’y inscrire, ne serait-ce que pour aller y chercher de nouvelles connaissances et rencontrer d’autres jeunes issus du domaine de l’agriculture.

À la Ferme Landrynoise, où les défis ne se font pas attendre, l’avenir s’annonce radieux pour cette jeune passionnée d’agriculture et de production laitière!

(Source : VIVACO)

Portrait de La rédaction

0 Commentaires