Implantation et rajeunissement des prairies et pâturages: nouvelle approche!

par Lyne Beaumont

Depuis quelques années, le réseau La Coop propose aux producteurs de fourrages une méthode différente afin d’améliorer la qualité et le rendement l’année du semis. Il s’agit d’ajouter au mélange fourrager une plante fourragère annuelle ou semi-pérenne en guise de plante-abri.

Si votre semoir possède une « boîte à brome », on utilise un festulolium de type raygrass (3 à 5 kg/ha), une graminée fourragère (pérennité de 2 à 3 ans) qui offre le maximum de son potentiel de rendement l’année du semis.

Si votre semoir n’est pas équipé de cette 3e boîte, on ajoute au mélange fourrager du trèfle d’Alexandrie (5 à 6 kg/ha). C’est un trèfle annuel offrant une croissance rapide au printemps, un excellent regain et une qualité fourragère semblable à la luzerne.


À lire aussi :
Semis tardifs des céréales, que faire?


Que ce soit le trèfle d’Alexandrie ou le festulolium, ces deux espèces offrent des avantages communs comme plante-abri : départ rapide au printemps face aux mauvaises herbes, bonne qualité fourragère même si récoltées un peu tardivement, effet notable sur le rendement, excellent regain après la première coupe, beaucoup de lumière pour l’implantation des espèces du mélange fourrager.

Vous voulez conserver une prairie qui a eu une survie à l’hiver plus faible ou améliorer le rendement d’un champ pour une ou deux saisons encore, un sursemis de festulolium de type fétuque peut être réalisé. Assurez-vous d’avoir un bon contact entre le sol et la semence et suffisamment d’humidité pour obtenir une germination adéquate.

Cette nouvelle approche vous intéresse? Le printemps constitue un excellent moment pour revoir avec votre expert-conseil La Coop les règles de base de l’implantation des plantes fourragères et les conditions de succès reliées à l’utilisation de ces nouvelles espèces.

Portrait de Lyne Beaumont

QUI EST LYNE BEAUMONT
Membre de l'Ordre des agronomes du Québec, Lyne est conseillère Semences Elite à La Coop fédérée.

lyne.beaumont@lacoop.coop

0 Commentaires