Fermes Boréales: première portée à Fugèreville

par La rédaction

La première cochette pensionnaire des Fermes boréales dans la première maternité porcine collective d’Olymel, à Fugèreville, au Témiscamingue, a mis bas le mardi 31 mai en après-midi.

Olymel célèbre donc la première portée de 15 porcelets en pleine santé! Les petits seront allaités au cours des 28 prochains jours et resteront bien au chaud auprès de leur mère.

Après la gestation, qui s’est déroulée en stabulation libre, la truie qui a donné naissance pour la première fois restera en cage pendant l’allaitement, une mesure essentielle qui permet d’éviter que les porcelets soient écrasés sous son poids.

Les employés de Fugèreville sont aux petits soins pour ce grand évènement, de bon augure pour l’avenir des Fermes Boréales qui, lorsque le projet sera complété, seront au nombre de cinq.

C’est une première, mais ce n’est pas la dernière, puisqu’on s’attend à 140 mises bas dans les prochains jours à Fugèreville et à environ 600 par semaine lorsque cette ferme aura atteint sa vitesse de croisière.

Portrait de La rédaction

0 Commentaires