Fermes boréales : la première maternité bientôt en service

par La rédaction

Les travaux de construction de la première maternité collective des Fermes boréales à Fugèreville avancent très bien.

Les instigateurs du projet, La Coop fédérée et Olymel, prévoient accueillir les premières truies dans ces installations d’ici quelques semaines.

Les premiers porcelets, destinés aux membres de la Filière porcine coopérative au Québec, seront donc prêts à quitter la ferme dans le courant de l’été.

Rappelons que chacune des cinq maternités collectives dont la construction est prévue comptera 2360 truies et 10 verrats.

Par ailleurs, les quarantaines de Laverlochère et de Fugèreville sont maintenant en service.

Afin de s’assurer que les animaux introduits dans les maternités collectives sont exempts de maladie, deux anciens bâtiments d’élevage porcin ont été complètement rénovés pour en faire des quarantaines.

Près de deux millions $ ont été investis pour remettre ces deux fermes en parfaite condition et les rendre conformes aux normes de bien-être animal (BEA).

On compte actuellement 1000 femelles dans les deux bâtiments. Ces truies seront transférées dans la maternité de Fugèreville dès que la construction de celle-ci sera terminée.

Portrait de La rédaction

0 Commentaires