Ferme de la Plaine, reconnue à l'international

par Laurie Lafontaine-Côté

La ferme de la Plaine, propriété de Dominic Neault et de sa conjointe Aline Bélanger, située à Sainte-Françoise de Lotbinière, est réputée pour la qualité génétique de son troupeau et pour ses performances dans les expositions agricoles. Dominic représente la troisième génération des Neault sur cette entreprise, mais une quatrième et, peut-être même, une cinquième génération s’annoncent.

C’est en 1981 que Dominic reprend la ferme de son père Roger, ferme fondée par son grand-père durant les années 1930. Dès 1987, sa conjointe Aline devient officiellement associée. L’objectif du couple est de produire le meilleur lait possible.

Marilou et Carine sont leurs deux filles. Carine a toujours démontré un grand intérêt pour l’agriculture et détient trois certificats de l’Université Laval : en productions animales, administration des affaires et horticulture. C’est donc sans surprise qu’elle projette de reprendre la ferme familiale avec son conjoint, Jonathan Lemay.

Jonathan n’est pas issu du milieu agricole, mais a toujours aimé l’agriculture. Plus jeune, il a travaillé chez plusieurs producteurs de sa région et dans la vente de produits de ferme. Il termine son DEP en agriculture, à Saint-Anselme, et montre rapidement son talent de préparateur d'animaux.  


À lire aussi :
Relève féminie à la Ferme Augure


C’est en 2005 que Jonathan et Carine gagnent leur premier prix, une bannière junior, à l’expo de Saint-Agapit. En 2007, ils décrochent le titre de Championne Intermédiaire à la Royal Agricultural Winter Fair (RAWF), avec Romi, leur première vache à se démarquer.

Ils sont alors parents de quatre enfants – Logan, Joliane, Derek et Lexie – qui sont tous impliqués auprès des Jeunes ruraux et participent aux expositions.

Une famille engagée

Les membres de la ferme de la Plaine sont passablement actifs auprès d’organisations. Dominic est inspecteur municipal adjoint. Aline a été active, pendant plusieurs années, auprès de différents comités locaux. Présentement elle est marguiller.

Quant à Carine, elle siège au conseil d’établissement de l’école de ses enfants, au comité des Loisirs et suit les enfants dans leurs activités telles que le soccer, le hockey et l’équitation. Jonathan fait partie du comité des juges de la World Dairy Expo, siège au sein de la Société de l’agriculture de sa région et au bureau de direction d’Ayrshire Canada. Il est aussi président du comité exposition d’Ayrshire Québec.


À lire aussi :
Ferme Soden : le projet de Sophie


Tournés vers l’avenir

Les objectifs à court terme sont d’optimiser leur façon d’alimenter le troupeau et de réunir tous les animaux dans un même bâtiment. Présentement les taures et les vaches taries sont dans une bâtisse à part, ce qui complique les tâches au quotidien.

Ils désirent aussi augmenter la production en lait et améliorer les rendements aux champs. Ils souhaitent en plus continuer la vente d’embryons et de sujets.

Comme les petits-enfants de Dominic et Aline démontrent de l’intérêt envers l’agriculture, on peut s’attendre à voir une cinquième génération s’installer sur la ferme de Sainte Françoise.

La ferme de la Plaine se démarque sur plusieurs plans :

Qualité du lait

La ferme de la Plaine a été reçue, en 2009, au Club d’excellence de la qualité du lait, décerné par Agropur. De plus, elle se classe au rang des finalistes de ce même Club depuis l’année 2008.

Conformation et expositions

Le nom de la Plaine est reconnu à l’international avec tous les sujets de qualité vendus par la ferme. L’entreprise ne cesse de progresser et d’offrir de la génétique de haut niveau qui rapporte d’excellents résultats. Le troupeau compte 63 vaches et 70 sujets de remplacement, parmi lesquels se trouvent 12 EX Multiple, 8 EX, 29 TB ainsi que 8 BP, avec une moyenne de classification à la dernière ronde de 87,2 points. En 2012, les propriétaires ont été nommés Maître-Éleveur Ayrshire, un titre très convoité.

L’exploitation a obtenu plusieurs titres All Canadian et All American. Quelques sujets se démarquent année après année dans les expositions :

  • De la plaine Burdette Bling TB-89
  • De la plaine Reality Sting EX-91
  • De la plaine Reality Plexi EX
  • De la Plaine Wilton Pixou EX-93 6E  
  • De la Plaine Bingo Stinger TB-87 (vendue à la Blue Spruce Farm)  
  • De la Plaine Prime Rocky TB-87 (vendu à Alexandre Beauchemin)
  • De la Plaine Viking Lady TB-88 (vendu à Glamour view, US)

Bien que la qualité du lait fait toujours partie de leurs objectifs, le virage vers la génétique leur permet de se lancer dans la vente d’embryons à l’international, et de récolter une multitude de prix dans plusieurs expositions tant provinciales, nationales, qu’internationales.

QUI EST LAURIE LAFONTAINE-CÔTÉ
Laurie est coordonnatrice communication et marketing dans les coopératives Covilac et Parisville.

0 Commentaires