Des coopératives inclusives et durables en Côte d’Ivoire, au Ghana et au Sénégal

par La rédaction

Photo : Richard Lacasse, directeur général de SOCODEVI, lors de son allocution au brunch-conférence le 3 février 2019.

C’est à l’occasion de leur brunch-conférence annuel, le dimanche 3 février 2019, que le directeur général de SOCODEVI, Richard Lacasse, a annoncé que SOCODEVI accroît sa présence en Afrique avec le démarrage du Programme de développement de coopératives modèles inclusives et durables (PROCED). Ce projet permettra à SOCODEVI d’améliorer les conditions de vie de 8 000 familles.

Le renforcement du pouvoir des femmes et la création d’emplois décents constituent les assises principales du PROCED qui sera d’une durée de cinq ans, initiative soutenue financièrement par le Gouvernement du Canada. Plus de 3 700 femmes seront particulièrement appuyées par ce programme. Pour maximiser l’impact de l'intervention, SOCODEVI a ciblé des secteurs de l’économie considérés comme prioritaires pour réduire la pauvreté et les vulnérabilités des populations.

Par l'entremise du PROCED, SOCODEVI mettra en place cinq modèles coopératifs dans des secteurs clés de l’économie : deux au Sénégal, dans les secteurs de l’habitat et l’agroalimentaire; un modèle coopératif au Ghana, dans le secteur rizicole; et finalement deux entreprises modèles en Côte d’Ivoire, dans les chaînes de valeur de l’anacarde et du cacao.

« En Afrique, comme ailleurs dans le monde, notre objectif est la pérennité des résultats de nos projets. Pour y arriver, la professionnalisation d’entreprises coopératives ou associatives pour qu’elles deviennent des références nationales est un ingrédient incontournable. C’est grâce à ces entreprises rentables et inclusives que les populations vont pouvoir continuer à améliorer leur sort et celui des générations à venir », explique Richard Lacasse, directeur général de SOCODEVI.

Portrait de La rédaction

0 Commentaires