Des cases à veaux de haut niveau

par Patrick Dupuis

Les nombreux avantages des cases à veaux de marque La Gée facilitent l’élevage et contribuent à accroître la rentabilité des exploitations agricoles.

En vente chez les marchands du Groupe BMR, les cases à veaux Hygiène Pro La Gée, de l’entreprise familiale Cosnet Industries, leader français de l’équipement d’élevage, offrent de nombreuses caractéristiques novatrices.

1. Cases entièrement modulables. Toutes les cloisons – légères et robustes – sont facilement assemblables, amovibles et démontables, sans le moindre outil. Elles permettent ainsi une configuration d’espace au choix de l’éleveur, et ce, pour des veaux en isolation jusqu’à l’âge de deux mois. Après, le retrait facile de cloisons offre la possibilité d’aménager un enclos où peuvent cohabiter plusieurs veaux. Le plancher des cases peut comprendre un caillebotis ou non. Enfin, chaque case est dotée de multiples espaces d’alimentation et d’abreuvement pour les veaux, ce qui leur assure de pouvoir se nourrir en toute quiétude en étant isolé de leurs voisins.

2. Facilité de nettoyage et d’entretien. Grâce à leur aspect démontable, les cases La Gée – fabriquées dans l’une des plus importantes régions d’élevage d’Europe, le Grand Ouest français – peuvent être aisément lavées à haute pression et désinfectées, ce qui facilite grandement l’atteinte d’un haut niveau de salubrité dans l’élevage.

3. Design unique. Les cases respectent en tous points les normes européennes en matière de bien-être animal, qui exigent notamment plus d’espace pour les veaux et que ceux-ci, même isolés, puissent voir et toucher leurs congénères des cases mitoyennes. Cependant, pour limiter la transmission des microbes entre les veaux, les fenêtres à travers lesquelles ils peuvent se voir et se toucher sont situées, dans les cases La Gée, à 90 cm de hauteur à partir de leurs sabots.

« Ainsi, un veau malade, généralement couché, risque moins d’interagir avec son voisin et de lui transmettre ses virus ou bactéries », précise Jérôme Cosnet, fils d’agriculteur, associé et directeur du commerce et développement de l’entreprise, qu’a fondée son frère Gilbert en 1979 et qui embauche aujourd’hui quelque 220 salariés sur 11 ha de site industriel. « En outre, pour plus de sécurité, les fenêtres des cloisons peuvent au besoin être temporairement obstruées par une option en inox, ce qui limite les risques de transmission d’agents pathogènes entre les veaux », dit-il.

4. Haute résistance. Ces cases à veaux sont conçues pour durer. Elles sont fabriquées en résine de polyéthylène, un matériau imputrescible, résistant au gel et aux rayons UV, et très durable.

 

Portrait de Patrick Dupuis

QUI EST PATRICK DUPUIS
Patrick est rédacteur en chef adjoint au magazine Coopérateur. Agronome diplômé de l’Université McGill, il possède également une formation en publicité et en développement durable. Il travaille au Coopérateur depuis plus de vingt ans.

patrick.dupuis@lacoop.coop

0 Commentaires