De nouvelles installations d’entreposage et de réception du grain au service des producteurs des Maritimes

par La rédaction

Sollio Agriculture a annoncé, le 23 avril 2019, la construction d’un nouvel élévateur à grain à Truro, en Nouvelle-Écosse, au coût de 4,2 millions $.

Pour répondre aux besoins de réception de grains des producteurs et permettre l’arrivée de wagons pour distribution ultérieure aux clients de la région, les travaux incluront la construction de silos pour l’entreposage de grains et sous-produits, ainsi que des systèmes de déchargement des wagons et camions. La construction du nouvel élévateur à grain est déjà en branle, et le tout sera opérationnel à l’automne 2019, à temps pour la période des récoltes.

« Les activités de commercialisation de grain de Sollio Agriculture sont en plein essor dans les Maritimes », a expliqué Sébastien Léveillé, vice-président exécutif de Sollio Agriculture. Ces nouvelles installations serviront le double objectif d’augmenter la capacité de réception et d’entreposage, un enjeu récurrent pour les producteurs de grandes cultures dans la région, et d’optimiser les opérations de réception et de distribution de protéines et de grains, à destination des meuneries de la région. »

Sollio Agriculture prévoit ainsi négocier un volume annuel d’environ 100 000 tonnes d’ici 2020, soit 25 000 tonnes de grains et 37 500 tonnes de protéines supplémentaires. En plus de faciliter les activités de commercialisation de son secteur des grains, au bénéfice des producteurs de grandes cultures dans les Maritimes, les nouveaux équipements faciliteront l’approvisionnement des meuneries du secteur des productions animales dans la région, un atout pour les producteurs laitiers et avicoles qui auront accès à des aliments de qualité à un coût compétitif.

Au total, cinq nouveaux silos en acier de 500 tonnes métriques chacun seront construits : deux pour le grain, notamment le maïs et le blé, et trois pour les sous-produits qui entrent dans la fabrication des aliments. S'ajouteront également cinq bacs de chargement de 60 tonnes ainsi qu’une balance en continu, le tout complété par de nouveaux espaces de bureau. La nouvelle installation bénéficiera aussi à la meunerie existante sur le site, en améliorant la capacité de réception et d’expédition.

(Source : Alix Chartrand, Sollio Agriculture)

Portrait de La rédaction

1 Commentaires

  1. 2500 tm d'entreposage, 300tm de silos de chargement style Hopper ben, une balance en continu et des espaces administratifs. tout ca pour la somme de 4.2millions de $. C'est loin d'être de la petite monnaie pour si peu de tonnage. Il y a bien des plans de grains montées en bonne et due forme par des producteurs de grains qui ont une bien plus grande capacité et coûtent en bas de 1M$. Il n'y a tu pas une erreur de chiffre quelque part ? Bien à vous