Alimenter la jument poulinière

par Julie McDonald

Nourrir adéquatement la jument poulinière grâce à des aliments complets et une régie adéquate est essentiel  pour son bien-être, sa productivité ainsi que pour la santé et le développement du poulain.

Vous pouvez lire l'article complet en visitant le : celebrite.coop/

Les besoins nutritionnels varient significativement du début à la fin de la gestation en raison de la croissance du fœtus. Pendant toute la durée de la gestation et de la lactation, la jument devrait maintenir une cote de chair entre 6 à 7 sur une échelle de 9. Si une perte de poids est observée, la ration doit alors être ajustée pour combler la demande en énergie.

Il est primordial de combler les besoin énergétiques et protéiques de la jument. L’augmentation des besoins en protéine pendant la gestation est due à la déposition de protéine au niveau de l’utérus, du placenta et du fœtus. Pendant la lactation, l’ajout de protéine est essentiel pour prévenir l’épuisement des réserves de la jument et assurer une bonne composition laitière.

L’utilisation d’un foin contenant des légumineuses (trèfle, luzerne) est recommandé, tout comme l’utilisation d’une moulée destinée à la jument poulinière, telle que la Célébrité Materna qui est riche en protéines digestibles et en acides aminées essentiels.

Il est aussi important de fournir à la jument des minéraux et vitamines  en quantité suffisante selon les besoins spécifiques de la jument poulinière aux différents stades de la gestation et de la lactation, puisque certaines études ont démontré que les juments puisent les nutriments de leurs propres réserves lorsque les sources externes de minéraux sont insuffisantes.

Voici plusieurs astuces qui pourront vous aider dans l’alimentation de votre jument poulinière:

  • À la fin de la gestation, les juments ont moins d’espace dans leur tractus intestinal, ce qui leur cause des difficultés à consommer les quantités requises de foin pour combler leurs besoins grandissants. Pour cette raison, un apport plus élevé en moulée pour jument poulinière ou l’usage de complément fourrager tel que l’Écono-Foin peut être nécessaire.
  • En raison de la quantité importante de moulée parfois requise pour combler les besoins de la jument en lactation, la ration journalière devrait être séparée en plusieurs repas afin de favoriser l’absorption des nutriments et d’éviter les troubles digestifs.
  • Lors de la gestation, certaines juments ont parfois des tendances à l’insulino-résistance.  Il est donc recommandé d’utiliser une moulée à indice glycémique faible à modéré tel que le Célébrité Lino-Force (en début de gestation) et la moulée Materna (à partir de la mi-gestation).
  • Rappelons également que la consommation d’eau augmente considérablement durant la lactation. Il est donc essentiel de donner accès à de l’eau fraîche et propre en tout temps.

Références:
1.  NRC. 2007. Nutrient Requirements of Horses, Sixth Revised Edition.
National Academy Press, Washington, D.C.

Portrait de Julie McDonald

QUI EST JULIE MCDONALD
Julie est diplômée en Sciences animales de l’Université McGill.  Membre de l’Ordre des agronomes du Québec, elle travaille dans le domaine de l’alimentation équine depuis plusieurs années où elle appuie les propriétaires de chevaux du Québec par ses connaissances et son expertise. Elle est experte-conseil en production équine à La Coop fédérée.

julie.mcdonald@lacoop.coop

0 Commentaires