Secteur porcin : forte consolidation en vue

par Affaires économiques

Le numéro un mondial de la transformation de la viande, le brésilien JBS, est en voie de mettre la main sur l’ensemble des activités porcines de Cargill aux États-Unis.

Avec cet achat, d’une valeur de 1,45 G$, JBS va augmenter sa capacité à 20 millions de porcs abattus par année. C’est l’équivalent de trois fois la production québécoise. JBS, dont les premières acquisitions en sol américain remontent à 2007, transformera presque le cinquième de tous les porcs.

Cette transaction est conditionnelle à l’autorisation du bureau américain de la concurrence. Mais selon les analystes, il est peu probable que la transaction soit refusée, puisqu’il avait autorisé l’acquisition de Smithfield (le plus gros producteur-transformateur) par l’entreprise chinoise Shuangui. Si la transaction obtient son aval, Shuangui et JBS produiront presque la moitié de toute la viande porcine américaine. 

                           

0 Commentaires